Affaire Autonomy : les auditeurs Deloitte et KPMG attaqués

29 novembre 2012 à 12h32
0
Qui portera le chapeau dans le rachat raté d'Autonomy par HP, surévalué à hauteur de 5 milliards de dollars, à en croire l'américain ? Après avoir attaqué HP, les actionnaires s'en prennent aux auditeurs.

00DC000005570209-photo-deloitte-kpmg.jpg
Dans le différend opposant HP à l'éditeur de logiciels britanniques Autonomy, racheté fin 2011 pour 11,7 milliards de dollars, les actionnaires du groupe américain passent à l'action. Après la plainte déposée mardi à l'encontre de HP, une autre action en justice vise cette fois les cabinets en charge de l'audit de la transaction, Deloitte et KPMG. L'actuelle dirigeante de la société, Meg Whitman, l'ancien, Leo Apotheker, artisan de ce rachat, et la directrice financière, Catherine Lesjak, sont également visés.

Déposée dans une cour fédérale de San José en Californie, informe Reuters, la plainte accuse les deux cabinets d'audit et le management de HP de « négligences » lors du rachat d'Autonomy. L'américain accuse le britannique d'avoir artificiellement gonflé ses comptes avant l'opération, alourdissant la facture de 5 milliards de dollars. Des allégations qu'a réfutées en bloc Mike Lynch, ancien p-dg d'Autonomy, arguant que l'opération avait de toute façon été arbitrée par les deux « Big Four », Deloitte et KPMG.

De son côté, Meg Whitman indique s'être également appuyée sur l'audit réalisé par la branche britannique de Deloitte. Un travail censé être fiable, d'autant qu'il aurait été contrôlé par l'autre cabinet, KPMG, à en croire la patronne de HP. Or, dans une déclaration, le cabinet affirme justement le contraire. Et déclare n'avoir été engagé pour réaliser aucun audit, ni même contrôler les prestations de Deloitte, comme expliqué par Meg Whitman. KPMG affirme n'avoir fourni que des services « limités » et non liés au rachat d'Autonomy.

Quant à Deloitte, il maintient sa position de la semaine dernière, soutenant ne pas avoir eu connaissance « d'irrégularités comptables ou d'informations erronées » dans les comptes d'Autonomy et affirmant avoir respecté « la régulation et les normes de la profession ». Pour sa défense, le cabinet rappelle qu'il « n'a pas été engagé par HP ni par Autonomy pour examiner en profondeur l'acquisition ». Malgré tout, Deloitte indique qu'il coopérera avec les autorités compétentes.


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top