HP accepte de payer 55 millions de dollars au gouvernement américain

31 août 2010 à 09h32
0
00C8000003199280-photo-hp-logo.jpg
Hewlett-Packard (HP) vient d'accepter de régler 55 millions de dollars au gouvernement américain pour que ce dernier abandonne ses accusations de fraude. Pour rappel, HP est accusé d'avoir payé des ristournes à des intégrateurs systèmes pour qu'ils recommandent à des agences gouvernementales d'acheter des produits faits maison.

La négociation a également mis fin à une autre accusation. En 2002, HP et la General service administration avaient signé un contrat, dont le prix aurait été mal déterminé, parce que les négociants de HP n'auraient pas donné toutes les informations aux représentants du gouvernement.

Ce règlement fait partie d'une très large enquête menée par le ministère de la Justice américain après que des dénonciateurs, Norman Rille et Neal Roberts, aient rempli un formulaire de plainte dans l'Arkansas en 2004. La plainte se concentrait sur des accusations de paiements et de ristournes illégaux réalisés par HP, Sun, et Accenture. Le formulaire nomme des dizaines d'entreprises impliquées.

Le règlement de HP est le deuxième plus important des cinq résultant de la plainte. En mai, EMC avait accepté de payer 87,5 millions de dollars pour mettre fin au même type de charges. HP avait annoncé une possible issue dès le milieu du mois d'août. L'entreprise réfute toute prise illégale d'intérêts. « Nous pensons que c'est dans l'intérêt de nos actionnaires de résoudre le problème et de dépasser cette question, » selon un porte-parole.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page