Google se lance dans la téléphonie fixe

31 mars 2016 à 11h02
0

Google ajoute un nouveau service à son offre autour de la fibre optique. Le groupe américain dévoile une nouvelle brique baptisée Fiber Phone. Il s'agit d'une expérimentation programmée sur quelques villes seulement sur le territoire, mais qui a vocation à se développer dans les mois à venir.

Parmi les services proposés par Google, figurent la transcription des messages vocaux, leur délivrance par SMS ou e-mail, ainsi que la connexion automatique à un téléphone mobile lorsqu'un utilisateur est absent de son domicile. Quant au tarif, il sera de 10 dollars par mois. Pour ce prix, un client pourra bénéficier d'appels illimités à l'intérieur des Etats-Unis. Un surcoût sera appliqué pour les appels internationaux.

Pour rappel, le projet Google Fiber, sur lequel repose cette offre de téléphonie a été initié en 2010. L'objectif était de proposer un accès en fibre optique à plusieurs villes américaines. A date, quatre villes profitent d'ores et déjà de cette implantation à savoir Austin, Provo, Atlanta et Kansas City. A terme, une vingtaine de villes supplémentaires pourraient faire partie de ce programme.

0258000005329690-photo-google-fiber-kansas-city.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

The Division : Ubisoft annonce un opus free-to-play et un épisode mobile
Lastpass : que vaut cette solution de gestion de mots de passe automatique ?
Compteurs Linky : la CNIL met fin à la mise en demeure qui visait l'entreprise Engie
Metro Exodus : la mise à niveau PS5 / Xbox Series X|S arrive le 18 juin
Google Docs et Slides s’ouvrent à votre bibliothèque Adobe Creative Cloud
Les meilleures applications pour faire de votre iPad un ordinateur
Comment protéger un dossier par mot de passe sous Windows et macOS ?
Galaxy Tab A7 : Où acheter la tablette tactile de Samsung au meilleur prix ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft
Haut de page