Le fisc français ne négociera pas avec Google

03 février 2016 à 10h42
0
Google n'obtiendra aucune faveur de l'administration fiscale en France, alors que le fisc britannique lui a réclamé des arriérés jugés bien trop bas par une partie de la classe politique.

« Nous ne sommes pas dans une logique de négociation. » Le ministre des Finances, Michel Sapin, a confirmé à Reuters et à l'AFP qu'il ne serait pas question de négocier le montant des arriérés d'impôts que le fisc réclame à Google. Le ministre fait référence à l'accord passé au Royaume-Uni une semaine avant, selon lequel le groupe va reverser 172 millions d'euros d'arriérés, un montant bien inférieur au véritable taux d'imposition dans le pays.

En France, des perquisitions et saisies avaient été réalisées en juin 2011 dans les bureaux parisiens de Google, dans le cadre d'une enquête sur les prix de transfert entre la France et l'Irlande. Le fisc pourrait réclamer 500 millions d'euros à Google. En octobre 2012, le Canard enchaîné évoquait même la somme de 1 milliard d'euros.

Le vent tourne

Cette annonce est effectuée dans un contexte particulier, où Google est - au même titre que nombre d'autres multinationales - dans le viseur de Bruxelles, qui a mis en chantier un certain nombre de mesures visant à réduire l'étendue de l'optimisation fiscale. Cela passera notamment par une déclaration dans chaque pays du niveau de chiffre d'affaires réalisé. Sur un autre front, le fisc italien réclame à Google 227 millions d'euros.


08152786-photo-logo-google-2015.jpg


Ces mouvements interviennent alors que Google (plus précisément, sa maison mère Alphabet) est devenu, durant la séance de mardi 2 février, la première capitalisation boursière, devant Apple. Tout un symbole.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Samsung QLED, AU et lifestyle : prix, disponibilité... Tout savoir sur les téléviseurs d'entrée de gamme du constructeur coréen
Snapdragon 775 : les détails du SoC milieu-haut de gamme de Qualcomm se dévoilent
Jack Dorsey met en vente son premier tweet sous la forme d’un NFT
Failles de Microsoft Exchange : les correctifs apportés ne suffisent pas, ce qui inquiète la Maison-Blanche
Microsoft introduit une flopée de nouveautés sur Bing
Vous pouvez supprimer rapidement des éléments précis de conversations WhatsApp
Alors, on regarde ? Pacific Rim: The Black S01
Apple : un brevet pour des Face ID et Touch ID sous l'écran
Le géant du e-commerce Rakuten accepte désormais les paiements en crypto-monnaies
Bon plan : la montre Apple Watch Series 6 (40 mm) à moins de 340€
Haut de page