Google rachète Skybox, spécialiste de l'imagerie satellite

11 juin 2014 à 08h12
0
Google annonce avoir racheté la société Skybox, spécialisée dans l'imagerie par satellite. Cette acquisition a deux objectifs puisque si ses services de cartographie devraient en bénéficier, la société entend également faire usage de la flotte de satellites pour faciliter l'accès à Internet dans les zones blanches.

008C000007421433-photo-skybox.jpg
Les images satellite de Google Maps et Google Earth devraient prochainement s'enrichir de nouvelles cartes. Celles-ci seront issues de la base de Skybox, spécialisée dans ce domaine et gérant une flotte de satellites. Google annonce avoir formulé une acquisition à 500 millions de dollars, laquelle reste toutefois soumise au feu vert des autorités.

Fondée en 2009, Skybox a développé une technologie permettant de capturer des clichés en très haute définition et ses satellites sont également en mesure d'enregistrer des vidéos de 90 secondes. Jusqu'à présent, Skybox commercialisait sa technologie auprès des exploitations agricoles souhaitant observer leurs terrains, auprès des sociétés d'assurance ou encore des compagnies pétrolières.

Skybox s'appuie sur une infrastructure open source - Apache Hadoop - pour traiter toutes les données collectées et les mettre à disposition au sein d'une plateforme d'analyse commercialisée sous la forme de souscriptions. La société a également développé sa propre technologie pour effectuer la capture des images. En orbite à 600 km d'altitude et avançant à 7 km/seconde, les satellites seraient capables de photographier un objet de moins de 1 mètre de long. La société explique avoir mis au point diverses optimisations, par exemple pour corriger les clichés avant qu'ils ne soient téléchargés au sein de la base de données. Google explique que Skybox permettra de rafraichir régulièrement les cartes de Google Maps.

Pour le géant californien, il s'agit également d'une opportunité pour couvrir les zones blanches et proposer un accès à Internet par satellite. Google a récemment présenté son projet Loon, lequel consiste à positionner une flotte de ballons à 20 km d'altitude diffusant des signaux radio entre eux et vers le sol. Google a aussi fait l'acquisition de Titan Aerospace fabriquant des drones solaires autonomes pouvant aussi permettre la couverture des zones blanches. Enfin, selon le Wall Street Journal, la firme de Mountain View constituerait une flotte de 180 satellites, toujours dans le but de proposer un accès au net dans les régions reculées.

Google ajoute enfin que la technologie de pointe de Skybox devrait lui permettre de jouer un rôle clé en cas de catastrophes naturelles avec la possibilité d'obtenir d'emblée des images et des vidéos précises des dégâts effectués par un tremblement de terre ou un tsunami.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft planche sur des smartphones avec une autonomie d'une semaine
Bon plan : un écran 27
LaCie renouvelle ses disques durs
Le clavier SwiftKey disponible gratuitement sur Android
Messagerie : 100 millions d'utilisateurs
Infos US de la nuit : David Marcus rejoint Facebook, Oracle dévoile son nouveau système de base de données
HP remporte sa bataille sur la vente liée
Décodeur Google de SFR : la TNT désormais sur IP, mais pas en HD (màj)
Avec iOS 8, Apple rend plus anonyme le Wi-Fi de l'iPhone
Les raisons qui poussent Bouygues Telecom à vendre
Haut de page