Le redressement fiscal se précise pour Google France

25 avril 2014 à 15h15
0
La firme américaine confirme avoir reçu une notification émanant du Fisc français. Pour avoir déclaré en Irlande une partie de ses revenus réalisés en France, Google pourrait écoper d'un redressement fiscal de taille.

00FA000005492349-photo-google-doodle-irlande.jpg
« Nous avons reçu une notification et nous en prenons connaissance ». Voilà comment Google confirme auprès de l'AFP qu'il est bien dans le collimateur du Fisc français. Le groupe américain ne précise toutefois pas le montant du redressement mais explique qu'une « provision adéquate a été faite ».

Pour rappel, la filiale française serait redevable d'une somme comprise entre 500 millions et 1 milliard d'euros au titre de l'impôt sur les sociétés. Les autorités reprochent à Google France de ne pas avoir déclaré tous les revenus liés à son activité sur le territoire. En 2011, le groupe précisait avoir réalisé un chiffre d'affaires compris entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros en France mais n'aurait déclaré que 138 millions d'euros.

Pour sa défense, Google a toujours expliqué que ses activités en France se limitaient à de la simple assistance au QG européen situé en Irlande. La filiale dispose toutefois de commerciaux sur notre territoire et conclurait également des contrats relatifs à la publicité en France. Elle doit donc, en principe, être taxée à hauteur des tâches réalisées par ses équipes dans l'hexagone.

Toujours est-il que Google France n'a versé en 2011 que 5,5 millions d'euros au fisc, au lieu de 150 millions d'euros, si elle avait été soumise à une imposition sur l'ensemble de ses activités.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les smartphones 4G d'Archos sont disponibles, encore moins chers que prévu
80Plus sous 230 V : moins de gaspillage pour les alimentations en Europe
Un service de streaming porno poursuit Amazon sur l'utilisation de la marque Fire TV
SFR Red 5 Go : 1 petit Go de roaming, mais sans limite de temps
Avec Nokia, Microsoft devient le numéro 2 mondial du mobile
Bon plan : le SSD Sandisk Ultra Plus 256Go à 99,90 euros livré
Entente sur les embauches : Apple, Google, Intel et Adobe paieront 324 millions de dollars
Porté par le marché américain, Amazon continue sa croissance
Vic Gundotra quitte la société, la stratégie Google+ en question ?
Xavier Niel rachète Monaco Telecom (màj)
Haut de page