Antitrust : les propositions de Google validées par l'Europe

05 février 2014 à 18h01
0
La Commission européenne et Google sont finalement parvenus à se mettre d'accord dans l'affaire d'antitrust débutée il y a 3 ans : l'entreprise américaine devrait donc échapper à une amende record, à condition que les plaignants soient du même avis que l'Europe.

00FA000005105912-photo-logo-google-search.jpg
L'agence Reuters évoquait fin janvier l'approche d'un accord imminent entre Google et l'Union européenne : ce dernier vient d'être confirmé le 5 février par Joaquin Almunia, le commissaire chargé de la concurrence. « La nouvelle proposition de Google est de nature à résoudre les problèmes de concurrence ».

C'est désormais au tour des plaignants, c'est-à-dire les concurrents de Google, de donner leur opinion sur les nouvelles propositions de la firme. Précisément, la firme de Mountain View va devoir présenter ses solutions à trois concurrents qui seront choisi par la Commission européenne « via une méthode objective », et concernés précisément par les propositions de Google pour mettre à pied d'égalité ses propres produits et ceux des autres entreprises au sein de ses résultats de recherche.

S'il est en bonne voie de résolution, le litige est cependant loin d'être clôturé puisque Joaquin Almunia a précisé que cette étape finale devrait durer plusieurs mois. Néanmoins, la Commission européenne, satisfaite cette fois-ci des propositions de Google, ne devrait pas revenir sur sa décision durant cette période.

La situation tourne donc en faveur de Google, qui devrait échapper à une amende dont le montant aurait pu s'élever à plusieurs milliards de dollars, à hauteur de 10% de son chiffre d'affaire annuel. Suite, et probablement fin de l'histoire dans quelques mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

2 tablettes + 1 smartphone = 3 nouveautés hi-tech!
Globalstar et Iridium : des hotspots mobiles connectés par satellite
Infos US de la nuit : déception pour Twitter, nouvelle CEO chez YouTube, un S5 plus discret
Sony confirme la revente de sa division VAIO et créé une filiale pour ses TV
Brevet : IPCom demande 1,5 milliard d'euros à Apple
uberPOP : les particuliers peuvent à leur tour concurrencer les taxis
IBM s'appuie sur Completel pour connecter les PME au cloud
Steam Music : écoutez votre bibliothèque musicale en jouant via Big Picture
VTC : le conseil d'Etat suspend le décret des 15 minutes de délai
Yahoo! changera ses conditions d'utilisation au 21 mars 2014
Haut de page