Google soupçonné d'abus de position dominante au Canada

16 décembre 2013 à 10h12
0
Après l'Europe, c'est le Canada qui s'intéresse au cas de Google en matière d'abus potentiel de position dominante. Une enquête court même depuis plusieurs mois, et ses conclusions ne rassurent pas les autorités locales.

00FA000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
En mai dernier, le Canadian Competition Bureau, dont l'une des activités est de veiller à la saine concurrence entre les entreprises, a lancé une enquête sur les pratiques de Google. Plus de 6 mois après, la conclusion de cette enquête préliminaire n'augure pas le meilleur pour l'entreprise.

En effet, le bureau canadien de la concurrence a déposé des documents auprès de la Cour fédérale du Canada, demandant certains détails concernant les technologies employées par Google dans le domaine de la recherche et de la publicité. Deux aspects sur lesquels le bureau met l'accent, estimant que la firme de Mountain View ne joue pas franc jeu et pousse ses propres services au détriment de ceux de la concurrence.

« Le commissaire a des raisons de croire que Google réalise des pratiques anti-concurrentielles présumées, de manière indépendante et/ou sur une base combinée, qui ont eu, ont, ou sont susceptibles d'avoir pour effet d'empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence sur le marché de la recherche ou de la publicité ciblée au Canada » explique le document.

Des soupçons qui ne sont pas nouveaux, puisque la Commission européenne s'intéresse au cas de Google depuis près de trois ans concernant cette même situation. Bruxelles en est d'ailleurs à un stade nettement plus avancé, puisque l'abus de position dominante a été clairement constaté, et l'heure est désormais à la recherche de solutions.

Mais l'entreprise américaine a encore fort à faire sur ce point : en effet, ses dernières propositions ont, encore la semaine dernière, été vivement critiquées, aussi bien par l'Europe que par les concurrents de Google. Pas étonnant, dans un tel contexte, que d'autres pays s'intéressent au cas du géant du Web, qui va avoir du travail pour satisfaire tout le monde.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pour Chromecast, Google finalise son SDK et affiche de grandes ambitions
Eye-Fi Mobi : disponibles en France et transfert sur PC
Dymant lève 1 million d'euros pour son club privé dédié au luxe
Gmail, Google Maps et Google Calendar reçoivent une mise à jour sur Android
PHP : SensioLabs lève 5 millions d'euros pour développer Symfony
DisplayPort 1.3 : du 8K et du 4K 3D en utilisant de la compression ?
Firefox : une nouvelle version bêta renforce la sécurité
B&You répond à Free :
Robotique : Google rachète Boston Dynamics
Infos US de la nuit : Nouvelle acquisition dans les robots pour Google, Twitter joue la carte locale
Haut de page