🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Problème entre téléphones Pixel et appareils connectés, pour Google c'est la faute de Sonos

07 juin 2022 à 16h05
3
Sonos Roam grille
© Alban Amouroux pour Clubic

Certains utilisateurs ont du mal à connecter leur smartphone aux enceintes connectées Google. Le moteur de recherche et Sonos, empêtrés dans une histoire de vol de brevets, se renvoient la balle.

Google vient de le reconnaitre sur ses forums, les smartphones Pixel peuvent avoir du mal à se lier à certains appareils connectés.

Des problèmes rencontrés lors de la première connexion à une enceinte ou un écran Google

Les utilisateurs concernés par ce problème se plaignent notamment de difficultés à activer leur Google Nest Audio, Google Nest Mini ou encore leur Chromecast lors d'une première utilisation. Ces soucis ne concernent manifestement que le territoire nord-américain.

Le moteur de recherche confirme donc ce problème et n'a pas hésité à pointer du doigt le coupable présumé, en l'occurence le constructeur d'enceintes connectées et de barres de son Sonos.

« Malheureusement, en raison d'une interruption causée par Sonos, un petit nombre d'entre vous utilisant des téléphones Pixel aux États-Unis et au Canada peuvent ne pas être en mesure de configurer des appareils pour le moment. Nous espérons qu'il s'agit d'une décision temporaire qui n'affecte qu'un petit nombre d'entre vous », écrit Google dans son post mais qui ne détaille pas exactement la responsabilité de Sonos dans ce problème.

Sonos contre-attaque et blâme l'« arrogance » de Google, jugée coupable de violation de propriété intellectuelle

Pour comprendre les détails de cette affaire, il faut revenir en 2020. Sonos a, à cette époque, porté plainte contre Google en accusant le géant du Web de lui avoir violé des brevets portant sur des technologies de connexion des différents appareils, le point fort de l'écosystème mis en place par la marque spécialisée dans l'audio.

La Commission américaine du commerce international avait reconnue Google coupable de ces faits.

Accusée nommément par Google, Sonos a réagi immédiatement et de manière cinglante par l'intermédiaire de l'un de ses porte-paroles : « La perturbation des Pixel de Google est le résultat direct de sa décision de violer les brevets de Sonos plutôt que d'accorder une licence, comme l'a décidé la Commission du commerce international. C'est entièrement la décision de Google d'infliger des dommages supplémentaires à ses clients plutôt que de se comporter de manière responsable, et c'est le comble de l'arrogance que d'essayer de blâmer la société dont elle détourne les innovations ».

Pour le moment les utilisateurs touchés sont priés de contacter l'assistance de Google afin de trouver une solution à ce problème fâcheux, en espérant que les deux entreprises puissent trouver un terrain d'entente pour le bien de leurs utilisateurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
jvachez
C’est clairement de la faute de Sonos qui a osé breveter un concept banal auquel n’importe qui aurait pu penser.
Jsp75
C’est pas le principe? de breveter un truc même banal, auquel n’importe qui aurait pu penser… mais qui ne l’a pas fait… Il me semble que la justice a parlé sur ce sujet.<br /> 20minutes.fr<br /> Google perd contre Sonos et doit modifier ses enceintes Nest<br /> Sonos avait poursuivi la firme de Mountain View pour pillage de brevets<br /> Et en la matière sonos vs google, c’est le pot de terre contre le pot de fer.<br /> comme quoi…
MisterDams
Démarche que Google ne connaît absolument pas évidemment.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Microsoft Defender débarque sur Windows, macOS, Android et iOS
Mettez Google Chrome à jour pour patcher ces 4 vulnérabilités importantes
Haut de page