🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Google reconnu coupable de violation de brevets appartenant à Sonos par une commission préliminaire

23 août 2021 à 12h10
10
Google Nest Hub
© Google

La Commission du commerce international américaine a pris une décision qui met Google dans l'embarras. Selon elle, le géant a violé des brevets appartenant à Sonos, ce qui pourrait avoir des conséquences sur les produits distribués par la firme de Moutain View.

Déjà bien entamée, la bataille judiciaire qui fait rage entre Google et Sonos a connu un vrai tournant ces derniers jours. Le 13 août, le juge de la ITC, la Commission américaine du commerce international, a reconnu Google coupable d'avoir volé plusieurs technologies appartenant à Sonos. S'il ne s'agit que d'une décision préliminaire, la marque spécialisée dans les enceintes et systèmes audio sans fil fait un premier pas favorable dans le litige qui l'oppose au géant américain depuis janvier 2020.

La bataille Google-Sonos, pas un long fleuve tranquille

Qu'est-ce que Sonos reproche à Google ? La marque audio, qui aurait peut-être un assistant vocal dans ses cartons, affirme que le mastodonte de la recherche a violé et enfreint cinq de ses brevets, tous liés aux haut-parleurs intelligents, pour le compte de ses propres produits audio.

La suite n'a pas été un long fleuve tranquille, puisque des négociations –infructueuses – ont eu lieu, avant que ce ne soit Google qui attaque à son tour Sonos. Puis Sonos a de nouveau attaqué Google, lui reprochant d'avoir violé cinq autres brevets.

Finalement, le juge de la ITC, autorité basée à Washington, a constaté que Google avait bien enfreint cinq brevets appartenant à Sonos, ceux cités dans la demande initiale. La Commission estime que Google a violé les dispositions de l'article 337 du Tariff Act de 1930 (une loi tarifaire protectionniste). Et nous allons voir que la subtilité de ces éléments pourrait avoir, à terme, de fâcheuses conséquences pour Google.

Un risque d'arrêt de la distribution de produits Google aux États-Unis ?

La décision préliminaire de la Commission rappelle exercer son autorité sur « l'importation, la vente pour importation ou la vente après importation aux États-Unis » des produits et enceintes audio concernés.

Concrètement, cela veut dire que la distribution des produits Google embarquant du Sonos, et même ceux qui ne font que s'y connecter, pourrait être perturbée sur le sol américain. Sonos a en effet demandé une interdiction de ventes aux États-Unis. Il existe donc une possibilité, à ce stade de la procédure, que les smartphones Pixel, entre autres, soient interdits de vente aux USA tant qu'ils seront liés de près ou de loin à l'univers Sonos. Mais on imagine qu'un accord sera trouvé avant d'en arriver à cette situation extrême.

La décision définitive devrait être rendue par cette même commission le 13 décembre prochain. Amazon pourrait être la prochaine « cible » de Sonos. L'entreprise accuse le géant du e-commerce des mêmes violations, mais cette fois sur les enceintes Echo.

Source : ITC, The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
cid1
sonos me fait penser à un patent-troll car je n’ai jamais vu d’enceinte connectée sonos sur le marché.
ramses_deux
La requette de Sono est legitime.<br /> La partenariat premier que Sonos et Google avaient a l’époque impliquait que Sono développe les enceintes connectées de Google.<br /> Une fois le produit etant arrive a quasi maturite, Google a decide de clore le partenariat.<br /> Peut de temps apres, Google a lance ses produits.<br /> Raison pour laquelle Sonos a poursuit, et poursuit toujours, Google.
cid1
merci de répondre, je n’était pas au courant de ce partenariat, je te remercie de me l’apprendre.
drackson
Désolé mais Sonos n’est pas patent-troll et leur produits se retrouvent dans bien des foyers, je possède plusieurs de leur produits chez moi et des connaissances aussi, Ikea à même des produits Sonos personnalisé pour eux.
cid1
si tu avait lu le commentaire au-dessus du tien, tu aurais vu que j’ai fait mon mea culpa.
besbesbes
Que ferait les agences d’avocats sans les « commissions », qui ne sont que du cirque.<br /> Google qui a déjà le monopole de la recherche mondiale.<br /> Pourquoi faut-il absolument que ce soit le « privé », donc des profits, qui fassent tout?<br /> À quoi sert les « pays » et tout l’argent que la population y donne?<br /> Ah oui. Enrichir toujours plus les riches.<br /> D’où viennent les politiciens? Du « privé »
MattS32
C’est un des premiers constructeurs a être arrivé sur ce marché. En 2016, ils étaient numéro 2 mondial, derrière Amazon, avant de reculer petit à petit dans le classement au profit de Google et Apple.<br /> C’est d’ailleurs un acteur suffisamment important pour qu’Ikea le choisisse comme partenaire pour ses enceintes connectées.
cid1
Je ne fait qu’apprendre plus et plus sur Sonos merci, allez je m’auto <br /> ça m’apprendras à ouvrir ma bouche sur un sujet pas connu.
cyrano66
Et pan ! Dans le gros groin à « ok Google. » et bientôt a sa copine Alexa<br /> Ça leur apprendra
alsaco67
J’aimerai qu’Apple propose ce type de produit…il doit bien y avoir moyen de fusionner un ipad mini avec leur enceinte quand même ? Je serai preneur …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Attention, cette extension Chrome veut voler votre portefeuille crypto ET vos mots de passes
Black Friday Amazon et Cdiscount : les 50 bons plans encore disponibles !
Est-ce l'avenir ? Cette maison a été imprimée en 3D et assemblée en une demi-journée
Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Apple : économisez 100€ sur le dernier iPad Air et sa puce M1
3 bonnes raisons de s’équiper du VPN CyberGhost durant le Black Friday
Mettez votre casque de pilote, Star Wars: Squadrons est actuellement gratuit !
Voici les dernières offres du Black Friday chez Amazon 🔥
Dernier jour du Black Friday et ce pack Nintendo Switch + Mario Kart 8 est à prix canon !
Black Friday : dernières heures pour le stockage en ligne pCloud à prix cassé
Haut de page