Les résultats de Google ratent les attentes de Wall Street (màj)

15 avril 2011 à 17h12
0
00FA000003971440-photo-le-logo-de-google.jpg
Google a présenté hier soir aux Etats-Unis les résultats de son premier trimestre 2011. Ses ventes sont en hausse et conformes aux attentes, mais son bénéfice n'a pas été à la hauteur des attentes de Wall Street, avec un bénéfice par action ajusté inférieur à ce que les analystes attendaient.

Avec 6,54 milliards de dollars de chiffre d'affaires - hors coût d'acquisition du trafic, Google a pourtant dépassé les 6,32 milliards de dollars attendus en moyenne par les analystes. Il a a même enregistré une croissance de 29% par rapport à l'année précédente. Les revenus totaux sont à 8,58 milliards de dollars. Cela représente une hausse assez significative par rapport aux 6,78 milliards de dollars du premier trimestre 2010.

Mais ce n'est visiblement pas suffisant pour Wall Street, apparemment déçu par le bénéfice dégagé par Google. Son résultat net est de 2,3 milliards de dollars, en hausse par rapport à la même période de l'année précédente, où il avait totalisé 1,96 milliard de dollars. Mais ce bénéfice, une fois ramené à l'action, ne représente « que » 8,08 dollars. Soit un chiffre en-dessous des 8,10 dollars attendus en moyenne par les analystes de Wall Street.

La réaction des marchés a été immédiate hors séance officielle : l'action Google a perdu 5%, alors qu'il venait d'annoncer ses résultats pour le premier trimestre de l'année 2011. Cela dit, une bonne nouvelle pour l'emploi : Google a encore embauché assez largement au premier trimestre : alors qu'il comptait 24 400 employés au quatrième trimestre 2010, il emploie désormais 26 613 personnes. Cela aurait contribué, selon les analystes, à la hausse des dépenses : elles représentent désormais 33% des revenus enregistrés, à 2,84 milliards de dollars, contre 27%, ou 1,84 milliards de dollars, un an auparavant.

Mise-à-jour : Suite à l'annonce des résultats de Google, l'analyste Mark Mahaney, du groupe financier Citi, a décidé d'abaisser la note de Google. La hausse des dépenses d'opération,«  avec une divulgation limitée sur le management, suggère un manque de discipline dans un environnement de croissance et de compétition qui n'est pas aussi ouvert qu'avant la récession pour Google. D'où la rétrogradation. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top