Le rachat d'ITA par Google approuvé sous condition

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003499126-photo-ita-software.jpg
Google aura le droit de racheter ITA Software. Le ministère américain de la justice a décidé de laisser passer la transaction. Il a toutefois émis quelques réserves, et a conditionné le rachat à la continuité du service auprès des utilisateurs tiers - parmi lesquels des concurrents de Google qui sont contre le rachat.

Google va devoir montrer patte blanche pour racheter ITA Software, l'éditeur d'un logiciel de gestion des horaires d'avion. Utilisé par une bonne partie de l'industrie, ITA Software devait rester indépendant, si l'on en croyait les concurrents de Google. Expedia, Kayak.com, et autres sites de vente de billets d'avion, craignent qu'en mettant la main sur ITA, Google ne prenne un avantage décisif et décide de les empêcher d'accéder aux données.

Mais le ministère américain de la justice en a décidé autrement : Google peut racheter ITA, mais devra assurer la continuité de service à destination de ses futurs concurrents sur le marché de la recherche de billets d'avion.

Selon le ministère, cela permet de contrebalancer les premières conditions de rachat proposées. Elles comportaient un risque important de limiter la compétition sur ce marché, explique l'administration. L'accord entre Google et le ministère doit encore passer devant un tribunal fédéral pour être approuvé. Google n'est pas forcément tiré d'affaire aux Etats-Unis, puisque la Commission fédérale du commerce (FTC) doit encore décider si elle lance une enquête pour situation de monopole à son encontre. Selon plusieurs sources, elle attendait le résultat de l'enquête sur ITA Software pour se décider.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iOS 4.3.2 disponible d'ici à la fin du mois ?
Vers un Centre National de la musique... et de nouvelles taxes ? [MàJ]
Voyage en ligne : TripAdvisor bientôt coté en bourse
Reppler : mesurez votre e-reputation sur Facebook
LG décline son écran polyvalent pour joueur en 27 pouces
Live Japon : la mesure du risque à portée de main
Revue de Web : les robots et les smartphones, adeptes des jeux de société
On Refait le Mac : le design chez Apple, tout un art?
Revue de presse : overclocker Sandy Bridge, un intérêt pour le gamer ?
Clubic Week : Free et Linux... même combat !
Haut de page