Voici pourquoi vos enceintes Google Home vont perdre des fonctionnalités

09 janvier 2022 à 09h30
10
Google Home Mini
© Google

Si vous utilisez l'app Google Home, des enceintes connectées Google Home ou Nest, un Chromecast, un smartphone ou un PC Pixel, vous ne pourrez bientôt plus accéder à certaines options.

Depuis environ deux ans, Google et Sonos se livrent une bataille judiciaire sous fond de violation de brevet de la part du premier au détriment du second. Il y a quelques mois, Sonos remportait une première victoire face à Google en commission préliminaire. Cette fois, c'est confirmé et définitif : Google a été condamné dans cette affaire par la justice.

L'écosystème domotique de Google va perdre des fonctionnalités

Le géant américain dispose désormais de 60 jours pour se mettre en conformité et retirer de ses produits et services les technologies et fonctionnalités qui violent cinq brevets déposés par Sonos. Si Google ne s'exécute pas, la prochaine étape sera l'interdiction pure et simple de la commercialisation des produits incriminés.

De nombreux appareils audio vendus par Google sont concernés : les enceintes Google Home bien sûr, mais aussi les Nest. Et ce n'est pas tout : d'autres appareils qui peuvent produire de l'audio et être pilotés par l'application Google Home sont aussi ciblés, comme les smartphones Pixel et les laptops Pixelbook. Enfin, le Chromecast est le dernier à en pâtir.

Après Google, Amazon dans le viseur

Google avait déjà anticipé la perte du procès et commencé à s'adapter. Les utilisateurs avaient par exemple perdu la capacité de régler le volume sonore d'un contenu diffusé par Chromecast depuis un appareil Android. Et d'autres fonctionnalités sont encore en train de disparaître.

Dans la mise à jour 2.47.79.5 de Google Home, il n'est par exemple plus possible d'utiliser la touche volume de son smartphone ou de sa tablette Android pour augmenter ou réduire le volume sonore d'un groupe d'enceintes. Cela est toujours possible via l'interface logicielle, mais cette option aussi est menacée d'être retirée.

Google va sérieusement dégrader l'expérience des utilisateurs avec ses produits. Sonos laisse la porte ouverte au paiement d'une redevance par Google pour obtenir le droit de continuer à utiliser ses technologies, mais la firme de Mountain View ne semble pas emprunter ce chemin pour l'instant.

Sonos a déjà laissé entendre qu'il avait maintenant dans le viseur un autre mastodonte de la tech et de la domotique pour violation de ces mêmes brevets : Amazon.

Source : 9To5Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
kast_or
Si sonos est dans son bon droit, il est normal qu’ils portent réclamation. (Même si j aimerai bien connaître le détail des fameux brevets parce-que ça paraît limite).<br /> Par contre c’est vraiment dommage pour les utilisateurs finaux qui vont voir leur expérience finale en pâtir.<br /> Je me demande d ailleurs dans quelle mesure les gens peuvent demander un dédommagement à Google pour ça
dredd
Utiliser les boutons physiques de réglage de son pour régler le son d’un système piloté c’est breveté et y’a que Sonos qui a le droit de le faire ? C’est n’imp…
Troudouillet
Et du coup, à quoi correspondent ces brevets pour empêcher la création d’une télécommande de volume sur Android ?
adarion29
Je me demande quand même… les utilisateurs ont-ils la possibilité de faire un recours? Leur expérience est dégradé avec le manque de certaines fonctionnalités comme le contrôle du volume (qui il faut bien le dire n’aurait jamais dû être brevetable tellement tout le monde aurait pu y penser)<br /> Sonos me semble virer patent troll pour le coup mais bon si les offices ne font pas leur boulot que voulez vous.
tfpsly
Les brevets en question, trouvés dans un lien article source vers un article plus ancien :<br /> The Sonos patents relate to synchronizing audio playing across multiple speakers, as well as having a “controller” device instructing speakers to connect and play. They also cover the creation of speaker groupings and setting up new devices.<br /> Controler un groupe de plusieurs appareils, y distribuer des tâches et les synchroniser :<br /> System and method for synchronizing operations among a plurality of independently clocked digital data processing devices<br /> Playback device<br /> Utiliser plusieurs appareils comme plusieurs enceintes (ex : une enceinte intelligente pour le channel gauche, une autre pour le droit, d’autres pour le surround etc.) Multi-channel pairing in a media system<br /> L’ajout de nouveaux appareils dans un groupe existant sur un réseau WLAN Playback device connection<br /> Gestion du volume sonore à travers un groupe d’appareil divisé en plusieurs zones Method and apparatus for adjusting volume levels in a multi-zone system<br />
JeanFIZ
Trop abusé les brevets parfois. Comme Adarion29 je pense que c’est c’est limite du patent troll. Mais bon, … si ils ont gain de cause pourquoi s’en priver ?<br /> Je vais déposer la couleur mauve. Au cas ou certains voudraient l’utiliser pour la conception de produits.
gnouman
Tu peux très bien déposer des couleurs si tu en es l’inventeur. Au même titre que des polices d’écriture ou des logos etc etc etc.
LeToi
C’est le contrôle du volume de plusieurs appareils qui est concerné ou même une seule enceinte ? C’est vraiment très dommageable si c’est même pour une seule enceinte, ça reste une option utile quand on n’est pas à portée de micro et que « OK Google baisse le son » n’est pas audible par l’enceinte
gingeroots
Je suis dégouté. J’ai acheté un Nest Audio il y a un an pour faire du multiroom avec mon Chromecast et je comprenais pas pourquoi le Nest ne voulait plus changer le volume au son de ma voix. Déjà que le Wi-Fi est merdique et que j’envisageais l’achat d’un répéteur bah du coup je suis pas certain de le faire.
Eths25
Je vais déposer un brevet sur la respiration de l’air, vous allez être dans la m*** =)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Y-Brush casse les prix de sa brosse à dents révolutionnaire : des dents propres en 10 secondes !
Un avenir sans batterie pour Oppo ? C'est ce qui semble se profiler, au moins pour les petits objets connectés
Netatmo dévoile son capteur de sécurité intelligent compatible MATTER
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés
CES 2022 : Belkin Wemo dévoile sa première sonnette connectée compatible Apple HomeKit
CES 2022 : après le matériel informatique, Razer veut gérer votre RGB d'intérieur
CES 2022 : Alienware dévoile Nyx, un serveur de jeu pour tous vos écrans
CES 2022 : en attendant Matter, les produits Nanoleaf deviendront compatibles HomeKit via le protocole Thread
CES 2022 : une ampoule connectée qui surveille votre sommeil, c'est le pari fou de Sengled
Haut de page