🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Google Meet désormais limité à 60 minutes de visio pour les comptes gratuits

13 juillet 2021 à 11h15
4
Google Meet Logo © Google
© Google

Les appels sur Google Meet avec trois participants ou plus sont considérés comme des appels de groupe. Si l’organisateur de la réunion a un compte Gmail gratuit, elle devra se terminer dans 60 minutes.

La durée des appels de groupe sur Google Meet pour les comptes gratuits pouvait atteindre une journée entière depuis l’année dernière.

Clap de fin pour la période d’appels « illimités » sur Meet

En raison de la pandémie mondiale et de la situation de la plupart des salariés forcés à télétravailler, Google avait rendu son logiciel de visioconférence Meet gratuit début 2020. Tous les utilisateurs pouvaient profiter d’appels allant jusqu’à 24 heures, sans se soucier d’une limite de 60 minutes qui devait initialement être mise en place.

Plus tard, on apprenait que la limitation s'appliquerait en septembre 2020. Elle a ensuite été décalée à la fin du mois de mars. Le 2 avril 2021, Google a prolongé cette « offre temporaire » jusqu’à cet été.

Désormais, tous les appels « avec 3 participants ou plus » seront restreints à 60 minutes. Les conversations personnelles (à deux) sont toujours gratuites et ne sont pas réduites à 60 minutes. Comme le précise Google, les appels individuels peuvent se poursuivre jusqu’à 24 heures, tant pour les comptes gratuits que pour les comptes d’entreprise.

Pas de grands changements pour le particulier

Afin de ne pas couper brutalement les conversations, Google Meet enverra une notification à tout le monde au bout de 55 minutes pour indiquer que l’appel est sur le point de se terminer. L’hôte de la visioconférence sera invité à mettre à niveau son compte Google. Il est probable que, comme chez les concurrents Zoom et Teams, les utilisateurs préfèrent simplement recréer un lien d’invitation gratuit.

Pour revenir à une durée maximale des réunions de groupe de 24 heures, le géant américain pousse son offre « Google Workspace Essentials ». Il s’agit d’un abonnement payant à 9,99 dollars par mois qui permet des visioconférences avec 150 intervenants, la participation via des numéros de téléphone à composer pour certains pays, l’enregistrement des réunions dans Google Drive ainsi que plusieurs fonctions comme « Lever la main » ou des sondages dynamiques.

Sinon, les entreprises peuvent souscrire l’offre Google Workspace Enterprise, dont les tarifs sont disponibles auprès du service commercial.

Source : 9to5google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
Proutie66
Google photos, Google Map… Google Meet…<br /> N’oubliez jamais quand on utilise un service Google.
Arcetnathon
Ben on l’utilise plus.<br /> C’est pas comme si il y avait un paquet d’outils gratuit dispo.
pinkfloyd
1/ manque pas un morceau dans ta phrase ?<br /> 2/ si j’arrive a traduire, j’enleverais la notion de Google, c’est propre a chaque service…
Proutie66
Ce que je disais était clair pour les connaisseurs, j’explique pour les autres.<br /> Google photo était gratuit, a détruit la concurrence, maintenant devient «&nbsp;payant&nbsp;». (quand ya plus de concurrence ou presque).<br /> Google Map était gratuit, maintenant payant (pour les sites / apps), pour le moment avec X euros offert chaque mois. (mais obligation de laisser sa cb, vous comprendrez pourquoi).<br /> Google meet suit le même chemin.<br /> Au final : Avant de prendre un service Google, bien réfléchir sur sa capacité à changer d’outil ou à payer si besoin.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Rachat de Giphy : Meta peut bien attendre, le Royaume-Uni bloque toujours
Comment la Grande-Bretagne compte devenir une super puissance de la tech
Pourquoi la société mère de TikTok veut-elle investir massivement dans la réalité virtuelle ?
Rétropédalage pour Elon Musk : finalement, pas de licenciements chez Tesla à prévoir ?
Meta : qui est Sheryl Sandberg, et pourquoi son départ est un tournant ?
La French Tech s'engage pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Victime de problèmes informatiques, easyJet a dû annuler de nombreux vols ce week-end de l'Ascension
Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Haut de page