Google lève le voile sur le partage des revenus d'Adsense

25 mai 2010 à 11h18
0
01676696-photo-logo-google-adsense.jpg
Lundi et pour la première fois en 6 ans, Google a révélé la façon dont sont partagés les revenus publicitaires d'Adsense sur le blog du service.

On y apprend ainsi que Google reverse plus de la moitié des revenus glanés par la régie publicitaire : « Nous reversons à nos partenaires AdSense, pour les pages de recherche, 51% des revenus générés au niveau mondial par les annonces ciblées sur les recherches qui sont diffusées grâce à leurs activités. » explique la firme. Voilà pour les annonces sur les pages de recherche. Pour les annonces qui prennent place sur des pages de contenu, le pourcentage est plus élevé : « Nous reversons 68% des recettes que nous recueillons auprès des annonceurs d'AdSense pour les annonces qui apparaissent sur le contenu de vos sites ».

Des pourcentages qui n'ont pas évolué depuis 2005 pour le premier, et 2003 pour le second, mais Google n'exclut pas une modification de ce partage : « Bien sûr, nous ne pouvons pas garantir que le partage des revenus ne changera jamais (nos coûts peuvent changer de façon significative, par exemple), mais nous n'avons rien de planifié en ce sens » ajoute le site. La part de Google, qui est de 49 et 32% suivant les cas, couvre, selon la firme, les coûts de gestion et de développement du service.

La firme de Mountain View reste néanmoins discrète sur le partage des revenus des déclinaisons du service, comme Adsense pour les flux RSS, ou pour les applications mobiles. « Nous ne dévoilons pas les parts de recettes pour ces produits pour le moment, car ils évoluent constamment, et nous sommes encore en train d'évaluer les coûts de leur fonctionnement. »

Ces révélations de la part de Google arrivent quelques semaines après que les autorités antitrust italiennes se soient penchées sur la façon dont la firme partageait les revenus de sa régie publicitaire. Neal Mohan, le vice-président de la gestion des produits de Google, évoque en marge de la publication de ces pourcentages un « souci de transparence » vis-à-vis de ses éditeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft simplifie les interopérabilités futures avec Outlook
IBM rachète Sterling Commerce à AT&T pour 1,4 milliard
L'Irlande se met à la riposte graduée
Yahoo! ferme son service de rencontres, s'allie à Match.com
Le 25 mai, c'est le Geek Pride Day !
Pac-Man, ou comment Google aurait sapé la productivité
Géo-localisation : Yahoo rachète Koprol
Samsung dévoile un écran OLED de 19 pouces transparent
PDF : Adobe lance son Reader sur Android
Steve Rosenblum :
Haut de page