Cisco améliore ses profits malgré "un contexte très difficile"

Thomas Pontiroli
14 novembre 2012 à 11h42
0
Le premier trimestre de l'équipementier télécoms Cisco commence dans le vert. Malgré une conjoncture difficile, la société dégage des bénéfices en hausse de 17,7% et résiste mieux que ses concurrents.

00DC000001642124-photo-cisco-logo.jpg
L'équipementier en télécommunications américain Cisco ne suit pas le même chemin que ses concurrents Ericsson, ZTE ou encore Alcatel-Lucent. Alors que ces derniers ont tous affiché des profits en net recul ou des pertes, au cours de leur dernier trimestre fiscal, Cisco s'en sort avec un bilan qualifié de « record » par son p-dg, John Chambers, et supérieur aux attentes des analystes. Le bénéfice s'affiche en effet à 2,1 milliards de dollars au premier trimestre de son exercice décalé 2013, soit une hausse annuelle de 17,7%. Le chiffre d'affaires progresse quant à lui de 6% sur la période, pour atteindre 11,9 milliards de dollars.

Le p-dg de Cisco a commenté ce bilan financier en expliquant que sa société était « au centre de transitions majeures sur le marché, sous l'impulsion du cloud, de la mobilité et de la vidéo ». Mais selon lui, le plus gros défi reste à venir, avec l'Internet des objets, « qui créera des possibilités d'entreprises sans précédent et où Cisco est positionné pour tirer profit de cette évolution ».

Si John Chambers se félicite de ces résultats, il souligne néanmoins que sa société évolue « dans un climat macroéconomique très difficile ». Malgré un bilan global positif, toutes les régions du monde n'ont pas été dans le vert sur la période. Dans la zone Europe Moyen Orient et Afrique, le groupe a vu ses ventes reculer de 10%. Signe de restrictions budgétaires dans plusieurs pays, les recettes tirées du secteur public ont baissé de 6% comparé à 2011. Un repli qui atteint même les 15% avec le gouvernement fédéral américain.

Cisco a par ailleurs annoncé avoir finalisé l'acquisition de la société britannique NDS, spécialisée dans les logiciels pour téléviseurs. Annoncé en mars dernier, ce rachat se monte au total à 5 milliards de dollars. Pour son deuxième trimestre, la firme américaine table sur une hausse de 3,5 à 5,5% de son chiffre d'affaires et un bénéfice par action de 48 centimes, équivalent à celui du premier trimestre. Enfin, assis sur 45 milliards de liquidités, Cisco affirme demeurer « actif en termes d'acquisitions » et dit envisager des transactions « de taille petite à moyenne ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top