Apple Card, la carte de crédit d'Apple est prête : son lancement est imminent

29 juillet 2019 à 20h20
0
Apple Card

Apple et Goldman Sachs pourraient lancer le service bancaire d'ici la première quinzaine d'août. La version 12.4 d'iOS, sortie la semaine dernière, intègre désormais toutes les technologies nécessaires à l'activation du service.

Il ne reste plus que quelques jours à attendre pour que les fans de la Pomme puissent utiliser la carte de paiement développée par le constructeur en association avec la banque Goldman Sachs.

Un lancement réservé aux États-Unis

Apple Card devrait être lancée dans la première moitié du mois d'août aux États-Unis. Les utilisateurs d'iPhone pourront ouvrir un compte depuis l'application Wallet en quelques minutes avant de recevoir leur carte de crédit en titane floquée du logo de la marque.

Le service pourrait à l'avenir être lancé ailleurs dans le monde, mais Apple devra modifier profondément sa solution de paiement. L'offre est pensée pour les utilisateurs américains, avec un endettement constant et un système de cash back qui rémunère les clients à chaque achat effectué depuis leur carte de crédit, système qui n'existe pas ou peu en France.

Source : TechCrunch
6
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top