Selon Tim Cook, Apple aurait acquis 20 à 25 sociétés au cours des 6 derniers mois

le 07 mai 2019 à 18h58
0
Apple Tim cook

Dans le cadre d'un entretien accordé au média américain CNBC, Tim Cook s'est exprimé sur les récentes acquisitions de la firme à la pomme. Sans jamais évoquer les modalités financières de ces rachats, le PDG d'Apple a tout de même indiqué qu'un total de 20 à 25 entreprises étaient passées dans le giron de la marque à la pomme au cours de ces 6 derniers mois.

La chose n'est un secret pour personne, Apple rachète année après année des sociétés de tailles variables, essentiellement pour sécuriser de nouvelles technologies et les intégrer par la suite à ses propres produits. Une stratégie connue dans le monde de la Tech, à laquelle Apple s'adonne à un rythme soutenu, a expliqué Tim Cook. Au micro de CNN, tendu en sa direction à l'occasion du meeting annuel des actionnaires organisé dans le Nebraska par la Berkshire Hathaway, l'intéressé a déclaré qu'Apple achetait des entreprises "toutes les deux à trois semaines en moyenne".

En matière d'acquisition, Apple cible avant tout "le talent et la propriété intellectuelle"


"Quand il nous reste de l'argent, nous regardons ce que nous pouvons en faire", a indiqué Tim Cook. "Nous acquérons tout ce dont nous avons besoin, tout ce qui colle à notre vision et tout ce qui a un intérêt stratégique. Par conséquent, nous rachetons des entreprises toutes les deux à trois semaines en moyenne".

Sans s'étendre plus sur le sujet, le patron d'Apple a malgré tout précisé que la majorité de ces rachats concernaient de petites structure, Apple visant surtout les talents qui pourraient s'y trouver et les propriétés intellectuelles détenues par ces start-ups.

"La plupart du temps, Apple ne fait pas d'annonces pour ces rachats, parce que ces sociétés sont petites et qu'Apple recherche avant tout du talent et des propriétés intellectuelles", a estimé Tim Cook. Une politique d'assimilation, que le dirigeant d'Apple évoque donc sans fausse pudeur.

Apple rachète aussi (parfois) de grosses compagnies


Comme évoqué par 9to5Mac, Apple ne se concentre toutefois pas uniquement sur l'acquisition de petites start-up, inconnues ou presque du grand public. En 2018, la firme de Cupertino a ainsi procédé à l'absorption de trois entreprises réputées : l'application londonienne de reconnaissance musicale Shazam (dont le rachat aura donné lieu à de longues tractations, notamment à un niveau européen), le service de presse numérique Texture ou encore le service de déploiement d'application Buddybuild.

Lors de son dernier bilan financier, Apple indiquait en outre avoir plus de 200 milliards de dollars de cash en main. Nul doute que la firme saura s'en servir au cours des 6 prochains mois.
Modifié le 08/05/2019 à 00h25
Mots-clés : Apple
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
Microsoft : la Xbox One affichera bientôt la durée des téléchargements
SFR essaye (encore) de faire passer discrètement une augmentation de forfait RED
Comment retrouver sa voiture grâce à Google Maps ?
Après Boston Dynamics, Facebook aussi construit ses propres robots
scroll top