Smartphones bridés : Apple et Samsung visés en Italie

19 janvier 2018 à 18h27
0
Les autorités italiennes viennent d'ouvrir une enquête à l'encontre d'Apple et Samsung, les soupçonant de pratiques commerciales trompeuses.

Smartphones bridés : pour la première fois, les autorités enquêteront également sur Samsung

L'autorité garante de la concurrence en Italie (Autorità garante della concorrenza e del mercato) s'intéresse de près aux smartphones d'Apple et Samsung, soupçonnant les deux fabricants de ralentir exprès leurs performances. Selon l'institution, les deux fabricants « ont mis sur pied une pratique commerciale générale visant à exploiter les inconvénients de certains composants afin de réduire la performance de leurs produits et de pousser les consommateurs à acheter de nouvelles versions de leurs produits. Les consommateurs se sont vu proposer des mises à jour de leurs smartphones sans qu'ils soient informés des conséquences de ses mises à jour et n'aient d'informations suffisantes quant au maintien des performances adéquates de ces appareils, pourtant achetés pour leurs caractéristiques hautement technologiques ». L'autorité voit potentiellement dans ces faits une atteinte à plusieurs dispositions du Code italien de la consommation.

Cette information est significative, dans la mesure où pour la première fois depuis l'éclatement de l'affaire des smartphones bridés fin décembre 2017, ce sont également des smartphones Samsung qui sont visés. Pour sa part, Samsung a réagi en niant tout effort de sa part visant à ralentir ses smartphones.

01F4000008770458-photo-samsung-galaxy-s8.jpg


Apple : déjà 39 actions de groupe aux États-Unis

Depuis la pression médiatique et l'aveu d'Apple de ralentir exprès les processeurs de ses iPhone, les actions de groupe à l'encontre du fabricant se multiplient. À ce jour, 39 actions de groupe différentes ont élé lancées aux États-Unis. Et le 19 janvier 2018, ce sont les autorités coréennes qui ont lancé leur propre enquête sur les pratiques d'Apple.

Le 17 janvier 2018, dans un entretien à ABC News, Tim Cook, le PDG d'Apple, a annoncé que dès la prochaine version d'iOS, les utilisateurs auront soit le choix de ralentir leur iPhone pour prolonger la durée de vie de la batterie, soit de garder ses performances normales, au risque de limiter la durée de vie de la batterie. Depuis l'éclatement de la polémique, les clients ayant acheté un iPhone ont droit à un remplacement de la batterie à un prix réduit, fixé à 29 euros en France.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

YouTube est prêt à payer $100 millions aux créateurs pour booster Shorts, son rival de TikTok
Notre sélection des meilleures distributions dédiées au rétrogaming
Intel se préparerait bien au lancement d'Alder Lake fin-2021
Avec Vite Ma Dose et sa fonction Chronodoses, trouvez un rendez-vous de vaccination contre la COVID-19 dans les 24 heures
iPhone 13 : prix, date de sortie, fiche technique, on vous dit tout ce que l'on sait
Un bidouilleur crée une version multijoueurs en ligne de Tetris sur GameBoy
Forfait mobile : RED by SFR et B&You à 5 € par mois, lequel choisir ?
Demain, de l’électricité (vraiment) sans fil ?
Google Pixel 5 : l'excellent photophone est en promo
Une calculette sur votre Nintendo Switch ? Ça vous fera 8,99€
Haut de page