Apple recrute à nouveau un haut cadre de l'industrie automobile

0
Un pas de plus pour Apple dans l'automobile ? C'est ce que laisse supposer le recrutement de Doug Betts de Fiat Chrysler Automotive, quelques mois après les rumeurs autour du projet secret « Titan ».

Apple a recruté un haut cadre de l'industrie automobile, Doug Betts, ancien responsable de la qualité du groupe Fiat Chrysler Automotive. À ce poste jusqu'en novembre 2014, l'homme a rejoint la firme de Cupertino en juillet dernier, peut-on constater à la lecture de sa fiche LinkedIn, repérée par le Wall Street Journal. De là à dire qu'il travaillera sur le projet secret d'Apple dans l'automobile, « Titan » - que rapportait le même journal en février - il n'y a qu'un pas.

Contacté par le WSJ, Doug Betts n'a pas donné d'informations sur ses nouvelles fonctions, pas plus qu'Apple. Depuis quelques mois, les embauches liées au secteur de l'automobile se sont multipliées au sein du groupe américain. Le dernier recrutement notable de la société est celui du chercheur suisse Paul Furgale. Renommé dans sa spécialité, il avait précédemment codirigé un laboratoire sur les systèmes autonomes à l'École polytechnique fédérale de Zurich.

Une fois chez Apple, il a été chargé du recrutement d'étudiants et de chercheurs. La direction de l'équipe de recherche a été confiée, toujours selon le quotidien américain, à Steve Zadesky, vice-président chez Apple depuis 1999 et ancien ingénieur chez Ford. L'homme a eu pour sa part la responsabilité de piocher au sein de l'entreprise afin de constituer une équipe d'un millier de personnes. Une preuve que le projet « Titan » ne serait pas anodin, comme c'est parfois le cas - à l'image de Google, Apple multiplie les pistes de recherches, sans toutes les concrétiser commercialement.

03E8000008116144-photo-apple-carplay.jpg
Avec CarPlay, Apple a signé une première incursion dans l'automobile en mai 2015 - Crédit : Apple.

Un trop gros marché pour passer à côté ?

Alors que Google et Tesla ont investi le terrain de l'automobile électrique et autonome, que les constructeurs historiques (Audi, BMW...) se lancent dans la bataille, il ne faudrait pas qu'Apple se laisse dépasser sur ce qui s'annonce être la prochaine révolution dans l'automobile. « Les entreprises technologiques voient les voitures comme un appareil mobile sur roues, avec des milliards de dollars de revenus potentiels », écrit le WSJ. Seulement, fabriquer des voitures est coûteux (les pertes de Tesla ont triplé en un an, à 154 millions de dollars en mars 2015). Mais Apple peut s'appuyer sur un trésor de 200 milliards de cash.

En mai dernier, un rapport de la banque Goldman Sachs allait jusqu'à affirmer que Google et Apple détrôneront, à terme, les actuels ténors de l'industrie automobile que sont Volkswagen, Toyota et GM. Alors que les évolutions des voitures portaient principalement, jusqu'à ce jour, sur des aspects mécaniques, la banque estime que la prochaine révolution du secteur sera focalisée sur l'aide à la conduite, nécessitant, elle, de l'électronique, de l'informatique et des algorithmes.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top