La Watch d'Apple sera-t-elle boudée par les consommateurs ?

le 23 décembre 2014 à 14h52
0
00C8000007782969-photo-photo-officielle-apple-watch.jpg
Apple n'a fourni que peu de détails concernant sa montre. Même la date de sortie est encore très vague. Une communication a minima qui tend visiblement à refréner les ardeurs.

Selon le cabinet Piper Jaffray, spécialisé dans la marque à la pomme, seuls 7% des habituels clients de la firme de Cupertino seraient tentés par l'acquisition de sa montre connectée, l'Apple Watch. Ils étaient 10% au moment de l'annonce.

Par le passé, Apple parvenait à fédérer de plus en plus de consommateurs autour d'un produit à mesure que sa commercialisation approchait. Même si l'arrivée de la montre connectée sur le marché est encore floue, on reste très loin de l'engouement qui caractérise la sortie des iPhone.

Gene Munster, l'un des analystes de ce cabinet, explique ce phénomène par le manque de communication de la part d'Apple autour de son produit. Les potentiels acheteurs n'ont pour l'instant que peu d'informations au sujet de l'Apple Watch, notamment du point de vue des composants embarqués ou encore de l'autonomie du dispositif.

Le prix demandé par Apple (349 dollars pour la version la moins onéreuse) constitue un investissement qui rend l'éventuel acquéreur plutôt prudent, ajoute l'analyste. Les premières prises en main et retours d'expérience devraient être décisifs pour nombre d'entre eux. Conséquence : il pourrait s'écouler un certain laps de temps entre la sortie de la montre et le décollage de ses ventes : le cabinet table sur une participation de l'Apple Watch au chiffre d'affaires de l'entreprise à hauteur de 2% en 2015.

Apple n'aura pas besoin de vendre sa montre en quantités importantes pour qu'elle contribue à la rentabilité de la société : toujours d'après Piper Jaffray, la marque dégagerait une marge confortable sur ce produit, comprise en 30 et 60% selon les modèles.

Quoi qu'il en soit, l'arrivée de l'Apple Watch ne surviendra que dans quelques mois, et d'ici là, la firme de Cupertino a le temps d'inverser la tendance. On connaît la capacité de la marque pour rendre ses produits indispensables. Tout un secteur attend probablement beaucoup de la communication d'Apple, afin de démocratiser la montre pour le grand public.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Apple Montre connectée
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top