Brevets : un mauvais calcul dans les comptes d’Apple contre Samsung ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Selon un professeur d'Economie et de Finances de Yale, Apple a grossièrement exagéré le montant qu'il demande à Samsung pour avoir utilisé ses brevets. Selon la spécialiste, le sud-coréen pourrait ne devoir que 38,4 millions de dollars et non pas 2,191 milliards.

00FA000006158370-photo-logo-samsung.jpg
L'affaire opposant les deux géants de la téléphonie mobile se poursuit. C'est désormais au tour de Judith Chevalier, un professeur de Finances et d'Economie à Yale et experte mandatée par Samsung d'y ajouter son analyse. Elle estime qu'Apple a calculé en sa faveur le montant que doit lui payer Samsung pour l'utilisation de brevets lui appartenant.

Pour rappel, Apple demande à son concurrent de régler la somme de 2,2 milliards de dommages et intérêts pour la violation de 5 de ses brevets dans ses terminaux commercialisés depuis 2011. Selon le groupe, Samsung aurait vendu 37 millions de smartphones et tablettes entre août 2011 et la fin de l'année 2013. Sur cette base, Apple réclame 40 dollars par terminal visé dont Galaxy S2 et S3.

Face à ces prétentions, Judith Chevalier explique que les deux firmes devraient plutôt convenir d'un tarif de 1,75 dollars de dommages et intérêts par appareil vendu, et non pas de 40 dollars, comme le demande Apple. Après avoir interrogé plusieurs médias spécialisés dont The Verge, la spécialiste se base sur le fait que la valeur créée par ces brevets reste négligeable.

En conséquence, selon les estimations de ce professeur, Samsung pourrait ne devoir que 38,4 millions de dollars à Apple. Nous sommes donc loin des 2,191 milliards demandés par la marque américaine. En attendant de savoir si cette logique sera également suivie par les tribunaux, la justice pourrait rendre son verdict cette semaine, si le jury parvient à s'entendre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook est sur le point de lancer sa régie publicitaire mobile
Numericable pense que SFR rebondira seulement en 2016
Lytro Illum : ajustez aussi la perspective après la prise de vue
La solution de paiement mobile Square cherche un repreneur
NeoFace Monitor : NEC dévoile son outil de reconnaissance faciale
Nike : fin du FuelBand mais nouveau départ pour Nike+
Netflix relève ses tarifs pour financer croissance et contenus
Airbnb lève 450 millions de dollars et demande à payer les taxes locales
Apple lance une nouvelle campagne en faveur de l'environnement
Atos se mêle à la fusion des SSII Steria et Sopra
Haut de page