Apple dépose le brevet d’une batterie intelligente

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple a déposé ce jeudi un brevet levant le voile sur un projet de batterie intelligente. Le produit serait capable d'optimiser son autonomie en se basant sur les habitudes de l'utilisateur et son positionnement.

00C8000005393623-photo-logo-apple-gb.jpg
L'iPhone sera peut-être bientôt capable d'optimiser son autonomie en fonction de votre comportement. La firme de Cupertino a en effet déposé ce jeudi un brevet portant sur le fonctionnement d'une batterie particulièrement innovante.

Le projet, déniché par le site Apple Insider, miserait sur le traitement des données de l'utilisateur pour parvenir à ses fins. En fonction des habitudes du possesseur du terminal, l'appareil serait en mesure de déterminer l'énergie nécessaire pour rester en marche entre deux recharges. Pour réussir ce petit exploit, il se baserait notamment sur la géolocalisation.

En utilisant le GPS pour se rendre au travail, l'appareil serait rapidement en mesure de déterminer la charge nécessaire pour se maintenir en marche. Parce que dans le même temps, il saura, grâce aux données de localisation, à quels endroits il sera susceptible de profiter d'une recharge salvatrice pour la batterie (la maison, le lieu de travail, etc). Au-delà de l'exemple du trajet en voiture et de l'utilisation du GPS, le terminal, grâce aux habitudes de consommation ou encore au moyen des données horaires, devrait être capable de connaître les périodes au cours desquelles la batterie est exploitée de façon intensive et celles pendant lesquelles au contraire les besoins en termes de charges seront réduits.

0258000006153702-photo-brevet-batterie-iphone.jpg

Ce profilage de l'utilisateur pourrait par ailleurs faire l'objet d'une fonctionnalité capable de modifier les ajustements de l'appareil en fonction de la personne qui l'utilise. Il suffira de sélectionner son profil pour que le smartphone ou la tablette adapte la gestion de l'énergie en fonction des habitudes de consommation de l'utilisateur en question.

Concrètement, si la charge risque de ne pas être suffisante pour tenir avant la prochaine recharge, l'appareil pourrait désactiver certains services pour gagner en durée de vie, explique le brevet. Le document prend pour exemple la luminosité de l'écran, l'extraction de données et les notifications qui en découlent voire la désactivation de certaines applications.

Évidemment, le dépôt du brevet ne signifie pas que la technologie sera déployée dans un futur proche. Il marque en revanche un axe de travail et la volonté d'Apple de protéger le concept. Il pourrait s'avérer très utile pour les mobinautes, détenteurs de terminaux toujours plus gourmands en ressources.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Facebook OK, Amazon KO, fusion Google Wallet et Gmail
Vivendi cède 85% de sa participation dans Activision Blizzard pour 8,2 milliards de dollars
Belkin lance un
Microsoft publie une préversion d'IE 11 pour Windows 7
TCL annonce un téléviseur Ultra HD de 50 pouces à 1000 dollars
Intel SSD 530 : jusqu'à moins d'un milliwatt au repos
Les achats sur Amazon depuis un magasin explosent
Orange et Free mettent fin à leur litige sur la fibre optique
PRISM : l'Irlande rejette les recours contre Apple et Facebook
Baidu croît fortement sur le mobile
Haut de page