🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Ce flou entourant les retours d'iPhone chez Foxconn

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple aurait retourné entre cinq et huit millions d'iPhone auprès de son sous-traitant Foxconn, pour cause de défaillance. Reste que ce chiffre pose davantage de questions qu'il n'en résout.

0104000005797309-photo-iphone-5-une-version-low-cost-face-la-crise.jpg
À en croire le site The Register, des défauts de conception auraient poussé Cupertino à réexpédier entre cinq et huit millions d'iPhone à son sous-traitant Foxconn, les exemplaires n'étant pas commercialisables en l'état du fait de défauts de conception et autres dysfonctionnements. Le site relaye une information publiée par China Business qui aurait échangé avec un employé du taïwanais ayant souhaité conserver son anonymat.

Reste à comprendre exactement de quoi il est question. Nombre d'inconnues persistent suite à cette déclaration. Tout d'abord, la source ne précise pas de modèle en particulier. On ne sait donc pas s'il s'agit oui ou non du dernier né des smartphones made in Apple. De même qu'il est impossible d'affirmer s'il s'agit de retours récents ou cumulés sur une longue période.

Se pose ensuite la question de la facture potentielle pour le sous-traitant. Car là encore, les chiffres varient du simple... au sextuple. The Register évoque ainsi une facture de 1,6 milliard de dollars pour Foxconn. Le site justifie son calcul par le fait que la production d'un smartphone coûterait 200 dollars.

L'iPhone 5, un smartphone difficile à produire

Forbes s'essaie lui à une autre interprétation. Citant le Pentagon Post, ces 1,6 milliard correspondraient au coût en Yuan. Soit très exactement 256,8 millions de dollars. Le site explique que les dépenses en réparation sont loin d'être égales au coût de production de l'appareil. Certains iPhone ne nécessiteraient en effet que des interventions mineures.

Prudence est bien sûr de mise avec cette déclaration. Elle a le mérite de rappeler les problèmes qu'Apple a rencontrés au lancement de l'iPhone 5. Il est aujourd'hui avéré que des appareils ont été retournés à Foxconn et les difficultés n'ont jamais été réellement réglées puisque le chinois a depuis réduit son rythme de production et imposé à ses ouvriers de nouveaux impératifs de qualité sans formation préalable. Ce qui avait causé un important mouvement de grève des salariés. Les matériaux utilisés, notamment l'aluminium, exposaient notamment l'appareil aux rayures et autres dégradations.

Forcément, Apple s'abstiendra de communiquer à ce sujet. Mais ces déclarations arrivent au plus mauvais moment pour la firme de Cupertino. Elle risque gros mardi lors de l'annonce de ses résultats trimestriels avec un cours de bourse qui a chuté sous les 400 dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo relance son application officielle sur iOS avec Summ.ly
Entente sur les prix des ebooks : l'affaire s'achève en Europe
Cartes à puce : Bruxelles soupçonne une entente sur les prix
Gestion des API : CA Technologies s'offre Layer7, Intel a mis la main sur Mashery
Infos US de la nuit : résultats de Netflix, Google Earth Pro 7.1 et nouveauté sur Wordpress
Pentaho s'offre Webdetails pour la visualisation de Big Data
Les ventes de PC chutent de 22,5% en Europe de l'Ouest
Facebook teste le format d'images WebP de Google
Un CPU Ivy Bridge à 7 186 MHz
Les Pages Jaunes et eBay lancent deux services pour PME
Haut de page