Brevets : Nokia s'associe à Apple contre Samsung aux USA

07 mars 2013 à 14h54
0
Dans la guerre des brevets qui l'oppose à Samsung aux Etats-Unis, Apple peut désormais compter sur un nouvel allié : Nokia vient de se ranger du côté de la firme de Cupertino en ce qui concerne les demandes d'injonction permanentes réalisées par Apple à l'encontre de plusieurs terminaux Samsung.

00FA000005675380-photo-nokia-logo.jpg
Le constructeur finlandais Nokia a déposé lundi un mémoire à la Cour d'appel du circuit fédéral de Washington, qui appuie la demande d'Apple de bloquer, de manière permanente, les ventes de plusieurs smartphones Samsung aux Etats-Unis. Le contenu du dossier est pour le moment scellé, mais le sommaire indique, selon Reuters, que Nokia estime que la juge Lucy Koh a fait une erreur en rejetant les demandes d'injonction d'Apple en première instance. Selon les avocats de Nokia, le fait que la juge ait demandé à Apple d'établir « un lien de causalité » entre les fonctions brevetées et la demande de blocage des ventes « pourrait causer des dommages de grande envergure dans la protection des brevets américains. »

Selon les informations rapportées par l'agence de presse, Nokia serait le seul soutien de l'industrie qu'aurait reçu Apple. Le dépôt des éventuels dossiers dits d'amicus curiae, c'est-à-dire monté par des sociétés qui ne sont pas concernées par l'affaire mais qui veulent aider en apportant des informations complémentaires, était initialement autorisé jusqu'au 19 février, mais Nokia s'est vu accordé un délai supplémentaire de 2 semaines pour finaliser sa participation.

« Nokia a récemment été impliqué dans de nombreux procès liés aux brevets aux USA, à la fois comme demandeur et défendeur. Nokia est à la fois titulaire d'un portefeuille de brevets important et pourrait demander des injonctions pour protéger ses droits, mais c'est également un fabricant dans un secteur où les détenteurs de brevets reçoivent fréquemment des menaces d'injonctions pour violation de brevets » a déclaré l'avocat de la firme, Keith Broyles. Nokia semble donc avoir décidé de mettre son « expertise » au service d'Apple, une stratégie qui n'est sans doute pas hasardeuse.

Samsung, de son côté, aura prochainement l'opportunité de se trouver également des alliés : reste à savoir s'ils seront au rendez-vous.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Europe met un terme à son enquête sur les opérateurs mobiles européens
Beezik, le service de téléchargement de musique, va fermer
En 2012, 79% des malwares mobiles ciblaient Android
Pwn2Own : des vulnérabilités trouvées dans IE 10, Firefox, Chrome et Java
Apple reverrait ses ventes d'iPad 9,7 pouces à la baisse en 2013, au profit de l'iPad mini
Box met à jour ses applications pour WIndows 8 et Windows Phone
SeLoger.com défie la crise de l'immobilier et croît de 12%
Kim Dotcom est autorisé à poursuivre l'agence de renseignements néo-zélandaise
Carl Icahn aurait pris 6% de Dell pour s'opposer au rachat
Le Crédit Mutuel s'aligne sur Free Mobile avec son offre Prompto
Haut de page