Apple condamné en Chine pour violation de droits d'auteurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple vient d'être condamné en Chine à verser 1,03 million de yuans (environ 125 000 euros) pour violation de droits d'auteurs : la firme de Cupertino proposait en début d'année des livres électroniques sans l'autorisation des auteurs sur son App Store.

03589932-photo-logo-app-store.jpg
La condamnation fait suite à une plainte déposée début 2012 par plusieurs auteurs chinois, qui avaient découvert, sur l'App Store d'Apple, plusieurs de leurs ouvrages distribués illégalement par le biais d'applications payantes. L'entreprise a alors été pointée du doigt non pas directement pour contrefaçon, mais pour son incapacité à empêcher de telles apps d'être distribuées sur sa plateforme, souligne le Wall Street Journal.

Reste que, à l'échelle d'Apple, la condamnation est financièrement dérisoire : les 8 auteurs et 2 éditeurs à l'origine de la plainte avaient initialement demandé 10 millions de yuans de dommages et intérêts. Ils en récupéreront 10 fois moins au final. Néanmoins, c'est en termes d'image que cette situation pourrait porter préjudice à l'entreprise, qui cherche à s'établir durablement en Chine.

De façon générale, l'année 2012 aura été riche en poursuites judiciaires pour Apple en Chine, où l'entreprise a notamment dû verser 60 millions de dollars en juillet pour conserver le droit d'utiliser le terme « iPad » dans le pays.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La FCC encourage l'Internet par satellite dans les avions
VLC : levée de fonds réussie pour une version sur Modern UI
LG met enfin en vente son téléviseur OLED
Un rachat de SFR par Free ne serait pas validé par les autorités
Free Mobile et 900 MHz : vers une couverture améliorée dans 8 grandes villes
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page