Le salaire annuel de Tim Cook evalué à 95 millions de dollars

21 novembre 2012 à 12h34
0
Avec une rémunération annuelle moyenne de 95 millions de dollars, le p-dg d'Apple, Tim Cook, est le patron le mieux rémunéré des États-Unis. Il devance Larry Ellison, à la tête d'Oracle.

00DC000004629300-photo-tim-cook.jpg
Avec un bénéfice net de 8,2 milliards de dollars au dernier trimestre, en hausse de 24% sur un an, Apple jouit d'une santé financière certaine. D'autant que la société, rappelons-le, ne paie que 1,9% d'impôts sur ses profits réalisés à l'étranger. Pour 2011, cela correspond par exemple à 713 millions d'impôts sur un bénéfice proche des 37 milliards de dollars. Désormais, on connaît aussi la rémunération du p-dg de la société, Tim Cook : 95 millions de dollars par an en moyenne depuis 2007.

Le successeur de Steve Jobs est ainsi le patron d'entreprise le mieux rémunéré des États-Unis, à en croire le classement réalisé par CNBC. Un niveau de salaire en partie dû à un bonus d'un million d'options d'achat de titres, ou stock options, perçu en 2011, pour une valeur estimée alors à 376 millions de dollars. Mais attention, ces options ne sont pas du cash, et Tim Cook ne pourra pas s'en séparer avant 2016, pour la première moitié, et 2021 pour la seconde, dates d'arrivée à maturité de ces contrats.

Depuis 2011, le cours de Bourse de l'entreprise a fortement évolué. Si le titre Apple s'appréciait à 376 dollars le jour de l'entrée en fonction de Tim Cook en tant que p-dg de la société, le 24 août 2011, celui-ci se situe aujourd'hui à 560 dollars. Quasiment un an après, le 21 août 2012, le titre grimpait même à 665 dollars, faisant d'Apple la plus grosse valorisation boursière de la planète, à plus de 623 milliards de dollars.

Steve Jobs, assis sur un trésor de 7 milliards, gagnait 1 dollar par an

En outre, Tim Cook a perçu un salaire fixe de 900 000 dollars en 2011, en hausse de 100 000 dollars comparé à 2010. Un mal nécessaire pour honorer ses nouvelles fonctions de p-dg - il occupait précédemment le poste de directeur opérationnel, aux côtés de Steve Jobs. Cette rémunération tranche donc avec celle du fondateur d'Apple qui, de son retour à la tête de la société en 2000 jusqu'à sa mort, s'est versé un salaire annuel symbolique de 1 dollar.

Néanmoins, l'ancien patron d'Apple possédait tout de même 5,5 millions d'actions Apple, soit environ 2,5 milliards de dollars, et 138 millions d'actions Disney, celles qu'il avait reçues en 2006 lors du rachat de Pixar, soit 4,5 milliards de dollars. Au total, sa fortune était estimée à 7 milliards de dollars, faisant alors de lui la 39e fortune des États-Unis et la 110e mondiale.

Enfin, notons que dans le classement actuel, la deuxième place est occupée par Larry Ellison, fondateur et p-dg d'Oracle. Sa rémunération annuelle moyenne est estimée à 70 millions de dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top