Apple atteint sa plus grosse valorisation en Bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
La firme à la pomme a en effet atteint son plus haut historique, avec une valorisation boursière de 623,52 milliards de dollars lundi à la clôture. Mais si l'on tient compte de l'inflation, d'autres firmes ont atteint un seuil bien plus élevé. Microsoft et IBM notamment.

00B4000000667646-photo-logo-apple.jpg
Lundi 20 août, Apple terminait une bonne journée. Son titre clôturait à 665,15 dollars, portant la valorisation totale à 623,52 milliards de dollars. Tout le monde s'accorde à considérer cette valeur comme un record historique, supérieur à celui atteint par Microsoft en 1999 en pleine bulle Internet, à 616,14 milliards. Un record qu'il faut pondérer en tenant compte de l'inflation.

Car depuis 1999, la valeur du dollar a changé. En effet, 1 dollar de 1999 vaut 1,38 dollar aujourd'hui. Ce calcul permet de ne pas dévaluer la monnaie avec le temps, et de lui attribuer toujours le même pouvoir d'achat, et donc de réaliser des comparaisons équitables. Ainsi, Microsoft aurait aujourd'hui une valorisation boursière de 850 milliards de dollars environ.

Apple ne détient donc pas le record absolu sur ce terrain. La firme de Cupertino en est d'ailleurs bien éloignée. Le site CJR rapporte qu'en 1967, alors à son plus haut, IBM culminait à 192,3 milliards en Bourse. Avec un dollar de 1967 évalué aujourd'hui à 6,86 dollars, IBM pointerait à quelque 1 300 milliards de capitalisation boursière.

05364074-photo-capitalisation-boursi-re-21-08-2012.jpg

Si la Pomme ne possède donc pas encore le record absolu, elle trône bel et bien au sommet de la Bourse en ce moment. Sa valorisation de 623,52 milliards la place loin devant Microsoft qui pesait hier à la clôture 257,71 milliards de dollars, en troisième position tout de même, devant le pétrolier Exxon Mobil (405,97 milliards).

IBM est quant à lui cinquième avec une valeur de 229,13 milliards, derrière la chaîne de distribution Wal-Mart (244,63 milliards). Google, pointe à la septième place avec 220,9 milliards, derrière General Electric (221 milliards).

Selon les analyses de la banque Jefferies, l'écart entre Apple et les autres sociétés devrait encore s'accroître avec le succès escompté de prochains produits, en tête desquels figure l'iPhone 5. L'un des analystes, Peter Misek, estime que le cours de l'action franchira les 800 voire 900 dollars à l'annonce du prochain smartphone. Si ce scénario se réalisait, la capitalisation d'Apple atteindrait le cap des 1 000 milliards de dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Glacier : Amazon lance un service d'archivage dans le cloud
Insolite : une application restaurant les photos Instagram
Les FAI d’Europe veulent taxer les géants du Net pour couvrir leurs investissements
CGI annonce avoir finalisé l'acquisition de Logica pour 2,16 milliards d’euros
Le navigateur Maxthon débarque sur iPhone
OCZ change les puces de ses SSD Agility 3 : cap sur le 20nm
Des créanciers d’Elpida veulent éviter le rachat par Micron (MàJ)
Apple/Samsung : les PDG des deux firmes se passent un ultime coup de fil (màj)
L'offre de mise à jour Windows 8 à 15 euros est disponible
Windows Home Server 2011 se met à jour pour Windows 8
Haut de page