Apple veut bloquer les ventes de 8 appareils Samsung aux USA (màj)

28 août 2012 à 16h26
0
Après l'annonce du verdict américain vendredi dernier, c'est au tour du blocage des ventes de terminaux aux USA d'être au cœur de l'affaire opposant Apple et Samsung. La firme de Cupertino, pour l'instant en position de force, souhaite voir disparaître 8 terminaux du Coréen du sol américain.

00FA000004241486-photo-samsung-galaxy-s-ii.jpg
En attendant l'appel de Samsung, Apple doit se concentrer sur son dossier concernant le blocage des ventes d'appareils aux Etats-Unis. Au total, l'entreprise souhaite des injonctions sur 8 produits Samsung : un chiffre réduit comparé au nombre de terminaux cités au cœur de l'affaire - 28 en tout - qui s'explique surtout par le fait que certains modèles ne sont tout simplement plus commercialisés.

Reuters n'évoque pas la liste complète des terminaux concernés, mais cite tout de même le Galaxy S II et le Droid Charge, deux modèles encore populaires aux USA. Seuls des terminaux de la génération précédente du catalogue de la firme sud-coréenne sont concernés : le Galaxy S III est, notamment, épargné.

L'audience concernant le blocage des ventes de produits Samsung aux USA est fixée au 20 septembre prochain : selon les observateurs, il y a peu de chance que les appareils soient retirés de la vente dans la foulée, puisque le Coréen pourrait demander un blocage de cette procédure durant son appel. La durée de vie d'un terminal dans le commerce étant limitée, Samsung pourrait fortement réduire l'impact d'un blocage par ce biais.

Mise à jour : la liste des smartphones qu'Apple souhaite voir retirés du marché est la suivante : Galaxy S 4G, Galaxy S II (AT&T) , Galaxy S II (Skyrocket), Galaxy S II (T-Mobile), Galaxy S II Epic 4G, Galaxy S Showcase, Droid Charge et Galaxy Prevail. Le Galaxy S II est donc la cible principale à abattre, dans ses versions proposées par les opérateurs américains.

De son côté, Samsung a pris la parole et a déclaré au Wall Street Journal sa volonté de lutter contre l'interdiction de ses produits aux USA. « Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour assurer la disponibilité de nos produits sur le marché américain. » a commenté la firme, qui planche d'ores et déjà sur des modifications des terminaux visés par l'interdiction, en attendant le lancement de sa procédure d'appel, qui pourrait bien ralentir la procédure.

Publication initiale : 28 août 2012, 8h32
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top