Apple attaque à nouveau Samsung... mais vise Google ?

13 février 2012 à 11h42
0
00FA000004818626-photo-galaxy-nexus.jpg
La guerre des brevets entre Apple et Samsung change de continent pour regagner les Etats-Unis, où la firme de Cupertino vient de déposer une demande de blocage des ventes du smartphone Galaxy Nexus, qui violeraient plusieurs brevets d'Apple.

Déposée auprès du tribunal fédéral de Californie, la plainte cible des fonctionnalités utilisées par le nouveau smartphone de Samsung qui fonctionne sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich. A bien y regarder, les allégations d'Apple ne viseraient pas vraiment Samsung, mais davantage Google, puisque parmi les brevets que violeraient le Galaxy Nexus se trouvent le « slide to unlock » récemment enregistré par la firme de Cupertino, ainsi que des fonctions de recherche à la voix qui seraient trop proches de ce que propose Apple avec Siri. 4 brevets seraient violés par le Galaxy Nexus et, par extension, par Android 4.0 puisqu'il s'agit à chaque fois de fonctions logicielles. 3 de ces brevets ont été déposés récemment, depuis septembre 2011 à en croire leur numéros.

« Google ne peut pas nier qu'il partage ici des responsabilités dans ce constat d'infractions » commente l'expert en brevets Florian Mueller sur son blog Foss Patent. « Une injonction préliminaire ne va pas interdire la vente du Galaxy Nexus uniquement parce qu'il s'appelle Galaxy Nexus ou ressemble à celui-ci : tout tourne autour des brevets qui seraient violés » ajoute-t-il. Selon lui, la plainte ciblerait le Galaxy Nexus parce qu'il est « vraiment nouveau » et pourrait être le symbole d'une nouvelle bataille pour Apple.

L'affaire opposant Apple et Samsung en Allemagne étant en train de tourner en faveur de la firme sud-coréenne, qui peut y vendre en toute quiétude sa tablette Glaxy Tab 10.1N, la firme de Cupertino par donc sur d'autres terrains et semble changer subtilement d'adversaire. Samsung a déclaré dans un communiqué de presse qu'il « continuerait à se défendre contre es allégations d'Apple », comme on pouvait s'en douter. Google n'a pour le moment fait aucun commentaire à ce sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top