L'Argentine bannit temporairement les produits BlackBerry et Apple

30 décembre 2011 à 12h54
0
00FA000004706506-photo-porsche-blackberry.jpg
Pour favoriser ses propres produits en temps de crise, l'Argentine a décidé de mettre en place un bannissement temporaire des ventes de smartphones fabriqués à l'étranger. Parmi les marques les plus touchées par cette décision se trouvent Apple et RIM, dont les terminaux sont les plus vendus dans le pays.

La crise pousse de nombreux pays à instaurer la règle du « achetez local », et l'Argentine ne déroge pas à cette règle : les mobinautes du pays ne pourront plus, à partir de maintenant et pour une durée indéterminée, acheter des smartphones et autres terminaux mobiles qui ne sont plus fabriqués en Argentine.
Les principales cibles de ce blocage sont Apple et RIM, dont les iPhone et BlackBerry sont fabriqués à l'étranger. Le site Electronista précise que les deux entreprises représentent à elles seules 60% du marché des smarpthones en Argentine.

La seule solution pour les deux entreprises de contourner ce blocage consiste à ouvrir des usines dans le pays, comme l'ont fait avant eux des sociétés comme Nokia, Microsoft, Motorola, Samsung ou encore LG. Ces dernières ne sont, de fait, pas concernées par ce blocus.

Si cette décision peut surprendre, elle n'est cependant pas si étonnante que cela quand on se penche sur les récentes manœuvres du gouvernement argentin pour pousser les deux entreprises à s'installer dans le pays : en mars dernier, ce dernier avait révoqué la reconduite automatique du permis d'importation sur certains terminaux Apple et RIM, obligeant les deux sociétés à patienter entre 60 et 180 jours pour que l'administration des douanes approuvent l'entrée des appareils sur le territoire. Une taxe de 20,48% sur l'importation en Argentine d'appareils électroniques non fabriqués sur le territoire a également été récemment mise en place.

Selon Manuals.ws, RIM serait actuellement à la recherche d'un partenaire pour produire ses terminaux sur le territoire argentin. Rien n'a filtré du côté d'Apple.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top