"Juif ou pas juif" : Apple retire l'application au niveau mondial

0
00FA000004611198-photo-appli-juif-ou-pas-juif.jpg
L'affaire concernant l'application « Juif ou pas Juif », qui avait créé la polémique en septembre dernier vient de connaître son épilogue : Apple l'a tout bonnement supprimé de l'App Store au niveau mondial. Une décision dont se félicitent les associations qui militaient en ce sens.

Retirée dès le 14 septembre de la version française de l'App Store et le 18 octobre dernier sur l'ensemble des plateformes européennes, l'application « Juif ou pas Juif » a aujourd'hui définitivement disparu de l'ensemble des App Store. Une information communiquée par l'avocat de quatre associations, l'Union des étudiants juifs de France, J'accuse, SOS Racisme et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, qui avaient déposé plainte contre Apple peu de temps après la Licra.

Selon Me Stéphane Lilti, ce retrait total serait principalement dû à la volonté de Johann Levy, le créateur de l'application, de faire cesser la polémique. « Je suis satisfait que M. Levy ait été saisi d'un tardif repentir et ait pris la sage décision de retirer l'application » a déclaré l'avocat au nom des quatre associations, qui ont retiré leur plainte, au même titre que la Licra.

L'Union des étudiants juifs de France a profité de cette nouvelle pour annoncer le lancement d'une cellule de veille, nommée « Watch'App », « chargée de pointer les applications susceptibles de diffuser des préjugés racistes ou antisémites afin qu'elles soient retirées ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Fujifilm X-S1 : un bridge alliant le meilleur du compact et du reflex
Wimax : l'Arcep pointe du doigt 7 opérateurs
Le navigateur tout-en-un SeaMonkey passe en version 2.5 et 2.6 bêta
Résultats trimestriels : HTC s'attend à une croissance nulle
Price Check by Amazon arrive sur Android
Gestion du trafic : le régulateur britannique veut connaître les pratiques des opérateurs
Linux Mint devient plus populaire qu'Ubuntu
Fibre optique : le sénateur Maurey estime que la France est en retard [MàJ]
ZTE à la conquête de la France avec les Skate et Racer II
L'Europe renonce au haut débit universel
Haut de page