Apple vs Samsung : l'Australie privée de Galaxy Tab 10.1

01 août 2011 à 15h19
0
00FA000004433702-photo-samsung-galaxy-tab-10-1.jpg
Dans la guerre des brevets qui l'oppose à Samsung, Apple vient de gagner une bataille en Australie où la vente de la tablette Galaxy Tab 10.1 vient d'être stoppée. C'est la première fois dans l'affaire qu'une telle situation se produit.

C'est Bloomberg qui annonce aujourd'hui la nouvelle : la Galaxy Tab 10.1 est interdite de territoire en Australie, suite à une décision de la Cour Fédérale du pays, basée à Sydney qui fait suite à une injonction demandée dernièrement par Apple.

La plainte initiale d'Apple fait état de la violation de 10 brevets au sein de la seule tablette de Samsung, dont le facteur de forme. La firme de Cupertino accuse en effet l'entreprise Sud-coréenne, qui la fourni par ailleurs en composant pour la plupart de ses dispositifs, de s'inspirer un peu trop de l'iPhone et de l'iPad pour ses propres produits.

Jusque-là, les demandes d'injonction d'Apple n'avaient pas porté leurs fruits, notamment aux USA où la Cour de Californie a rejeté la demande de retrait du marché des appareils Samsung ciblés - la réciproque est également vraie, Samsung ayant fait une demande similaire, elle aussi déboutée. En ça, la décision australienne est une victoire pour Apple, mais elle peut potentiellement s'avérer dangereuse pour la firme de Steve Jobs : en effet, si les détails de cette nouvelle plaine n'ont pas tous filtré, Bloomberg explique que Samsung a accepté de fournir à la Cour australienne trois modèles de la tablette incriminée. La version australienne serait quelque peu différente de la version américaine sur laquelle se base la plainte d'Apple : de fait, si le tribunal australien jugeait que le blocage n'a pas lieu d'être, Apple serait alors obligé de verser des indemnités à Samsung, tandis que la vente de la Galaxy Tab 10.1 serait à nouveau autorisée dans le pays.

Il faudra attendre le 29 août, date à laquelle la décision concernant le cas australien sera dévoilée par le tribunal, pour savoir qui laissera des plumes au pays des kangourous. En attendant, l'affaire plus globale continue dans d'autres contrées du globe : il se murmure déjà qu'Apple souhaiterait empêcher la mise en vente du Galaxy S2 blanc fraîchement annoncé par Samsung, donc le look serait un peu trop proche de l'iPhone 4 immaculé. Affaire à suivre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Amazon en discussion pour racheter Wondery, spécialiste du podcast
Double promo sur cette montre connectée sport Garmin Vivoactive chez Boulanger
Test Urbanears Luma : des écouteurs corrects, mais un peu retard
Supergiant Games (Hadès, Bastion) sort un vinyle anniversaire de ses meilleures musiques
Facebook : 40 États américains vont s'associer pour poursuivre en justice le réseau social
Boostez votre PC avec ce processeur Intel Core i5 9600K 3,7/4,6 GHz à prix Black Friday
Après une polémique, Microsoft modifie son
Accusée d'espionner ses salariés, Google se met à dos les représentants syndicaux américains
iPhone 6 : Euroconsumers demande une compensation de 60€ par propriétaire pour les ralentissements
Le SSD Crucial BX500 baisse encore de prix sur Amazon avant le Black Friday
Haut de page