Guerre des brevets : Samsung demande la révocation des avocats d'Apple

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004202714-photo-samsung-apple.jpg
Dans la bataille qui oppose depuis avril Samsung à Apple, les rebondissements ne s'arrêtent pas et deviennent même de plus en plus rocambolesques au fur et à mesure que l'affaire dure. Dernier coup en date de la part de Samsung : tenter de discréditer les avocats d'Apple en raison d'un conflit d'intérêts.

C'est encore une fois le site Foss Patent qui dévoile les ficelles de la nouvelle action de Samsung : la firme sud-coréenne vient de déposer devant l'US District Court de Californie du Nord une requête demandant la révocation de certains des avocats d'Apple, en évoquant un conflit d'intérêts de ces derniers dans l'affaire.

Dans un document de 200 pages, Samsung explique que 5 des avocats d'Apple, qui travaillent au cabinet Bridges & Mavrakakis situé à Palo Alto, ont précédemment travaillé... pour le compte de Samsung ! Selon la firme, les avocats auraient accumulé 9 000 heures de travail et auraient eu accès à des informations confidentielles, notamment concernant les technologies en cause dans l'affaire qui l'oppose à Apple. Selon Foss Patent, il pourrait s'agir d'un conflit qui opposait alors Samsung à Sony Ericsson autour de 42 brevets.

De fait, l'entreprise coréenne estime que cette découverte « entache tous les avocats de Bridges & Mavrakakis par imputation », ceux connaissant les stratégies de Samsung pouvant faire part de leurs connaissances à leurs collègues.

En plus de la destitution des avocats de Bridges & Mavrakakis, Samsung demande que les avocats des deux autres cabinets employés par Apple « fournissent des affidavits confirmant qu'ils n'ont pas reçu d'informations confidentielles au sujet de Samsung par le biais des employés de Bridges & Mavrakakis ».

Samsung cherche de toute évidence à semer le trouble dans les rangs d'Apple qui, si la requête était validée par le tribunal, se verrait alors contraint de revoir la composition de son armée d'avocats, et peut-être même de sa stratégie entière. La firme de Cupertino n'a pas encore répondu à cette nouvelle attaque, mais gageons que ça ne saurait tarder dans une guerre où tous les moyens semblent bons pour faire vaciller l'opposant.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iOS 5 : nouvelles fonctions pour la bêta 3
Cisco envisagerait de supprimer 10 000 postes
Motorola Droid Pro : un smartphone Android aux airs de BlackBerry (màj)
Siberian : Gelid propose un ventirad à 6,99 euros
Google Maps transforme une cour privée en parc national et perturbe la vie d'une famille
Samsung NC215S : un netbook à panneau solaire
Après l'ONU, l'OSCE critique la riposte graduée
LG dévoile le premier écran 3D sans lunettes avec eye-tracking
Toshiba et SanDisk fabriqueront de la mémoire à 24 puis 19 nm
La validation d'applications pour Mac OS X Lion est ouverte
Haut de page