Apple rejette l'application Sony Reader de l'App Store, et s'explique

02 février 2011 à 11h28
0
Après le rejet de l'application Sony Reader de son App Store et la réaction de la firme nippone sur son site Internet, Apple est sorti de son habituel silence pour clarifier la situation et éviter une polémique.

Si la plupart des enseignes proposant l'achat de livres électroniques sur support mobile disposent d'une application sur l'App Store, à l'instar d'Amazon Kindle ou de FnacBook, ce n'est pas le cas de Sony Reader qui s'est vu refuser ce droit par Apple en début de semaine. Raison avancée : l'application de Sony ne respecte pas le règlement de l'App Store. « Malheureusement, sans préavis, Apple a changé sa façon d'appliquer ses règles, et cela empêche la version actuelle du Reader pour iPhone d'être disponible sur iPhone » commente Sony sur son eBook Store.

01F4000003967194-photo-sony-reader.jpg


Face à un début de polémique mettant en avant le fait que l'application Reader de Sony n'avait pas moins sa place qu'une autre sur l'App Store, Apple a décidé de clarifier la situation. La firme Cupertino a ainsi déclaré au Wall Street Journal ne pas avoir « fait de changement dans la ligne de conduite de l'App Store », mais avoir décidé d'être moins flexible avec des règles jusque-là pas toujours appliquées.

« Nous allons maintenant exiger que si un programme offre à ses clients la possibilité d'acheter un livre en dehors de l'application, il propose également la même fonction d'achat à l'intérieur de l'application » a expliqué la porte-parole d'Apple. En d'autres termes, la firme applique la règle stipulant que les applications n'utilisant pas le système de paiement In App Purchase fourni par Apple seront rejetées.

La raison à cela apparaît comme particulièrement logique quand on sait qu'Apple touche une commission de 30% sur les ventes effectuées via son outil de paiement « in-app », alors qu'il ne touche rien quand l'application envoie son utilisateur sur un site Web extérieur pour régler ses achats : l'application Sony Reader a donc fait les frais de cette nouvelle politique d'Apple, et devra être modifiée en conséquence pour pouvoir faire son entrée sur l'App Store.

Mais malgré ces éclaircissements de la part de la firme de Cupertino, des zones d'ombre subsistent, en particulier concernant les applications toujours présentes sur l'App Store qui ne respectent pas non plus cette règle. Parmi elles, on trouve les exemples cités plus haut, à savoir Amazon Kindle, FnacBook et beaucoup d'autres qui, au moment de faire ses achats et de payer, envoient l'utilisateur sur une page Web par l'intermédiaire du navigateur Safari. Apple n'a, dans l'immédiat, pas communiqué ses intentions concernant ces applications, de même que FnacBook et Amazon contactés par nos soins : nous actualiserons cette actualité en cas de réaction de l'un ou l'autre des commerçants concernés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top