Foxconn rejette les accusations de violence sur ses employés

12 octobre 2010 à 15h21
0
012C000003258662-photo-foxconn.jpg
Si l'entreprise taïwanaise Foxconn faisait profil bas depuis quelques semaines, elle est revenue assez tristement sur le devant de la scène la semaine dernière après la divulgation par le Global Times d'un rapport faisant état de conditions de travail toujours plus difficiles, et même de « violences » pratiquées par la direction sur certains employés.

L'enquête, réalisée par 60 bénévoles de 20 universités de Hong Kong et de Taiwan, aurait été effectuée auprès de 1 736 employés de la firme et aurait mis en lumière que 50% d'entre eux auraient été « abusés » par Foxconn d'une manière où d'une autre : heures supplémentaires forcées, intimidation et même « violences » de la part de la direction, pour 16,4% des employés interrogés.

Le rapport fait également état d'augmentations disparates selon les employés, certains ayant touchés moins que d'autres, et de primes « rares » malgré les annonces de Foxconn réalisées cet été.

Comme on pouvait l'imaginer, l'entreprise a réagi cette semaine en « réfutant catégoriquement » les conclusions du rapport par le biais d'un long communiqué de presse. « Nous répondons à la couverture médiatique parce que nous pensons qu'il est important de corriger ces allégations non fondées que de nombreux médias traitent comme des faits, sans donner l'occasion à notre entreprise de donner son point de vue sur ces derniers » commence l'annonce de la firme. « Foxconn n'est certainement pas parfait, mais nous prenons notre responsabilité envers nos employés très au sérieux et nous sommes déterminés à offrir à chacun de nos 937 000 employés chinois un environnement sûr et propice au travail, et une rémunération et des avantages compétitifs par rapport à la concurrence. »

Foxconn précise également qu'une augmentation globale des salaires a bel et bien été instaurée début octobre pour 85% de ses employés, les 15% restant n'ayant pas encore passé l'évaluation annoncée. Les fruits de cette augmentation seront perceptibles par les salariés à partir de début novembre. Concernant les heures supplémentaires, la firme se défend également d'enfreindre la loi : « Toutes les heures supplémentaires sont effectuées volontairement, et son rémunérées conformément aux droits du gouvernement chinois ».

Si la plupart points évoqués par le rapport sont tous recadrés un par un par Foxconn, la firme reste évasive concernant la violence dont seraient victimes certains employés. L'entreprise se contente d'indiquer qu'elle « exige que tous les gestionnaires et le personnel de surveillance traitons nos employés et stagiaires avec le plus haut niveau de respect » et qu'elle reste à l'écoute des salariés désireux de transmettre leurs doléances à la direction. « Si un employé, un stagiaire ou un tiers, est au courant d'une violation de la loi, nous lui demandons de nous fournir les détails sur cette affaire ou qu'il dirige l'employé ou le stagiaire en question à contacter le service des ressources humaines de son lieu de travail. La question sera abordée avec professionnalisme et attention et toute violation sera immédiatement corrigée » conclut le communiqué.

En somme, Foxconn tente une nouvelle fois de se dégager des attaques concernant sa manière de gerer ses d'employés en Chine. Une polémique permanente depuis de très nombreux mois qui n'empêche pas l'entreprise d'embaucher toujours plus, et d'être très proche du million de salariés dans l'ensemble de ses usines chinoises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top