Apple : bientôt l'analyse de l'air dans les Apple Watch et les iPhone ?

30 septembre 2020 à 15h27
2

Les futurs iPhone ou montres Apple Watch pourrait être en mesure d'analyser l'air pour y détecter de potentiels dangers.

Si vous habitez en ville et que vous êtes adepte du jogging, il y a de fortes chances pour que vous évitiez de courir aux heures de pointe. Pour cause, le matin, le midi ou le soir, lorsque le trafic bat son plein, l'air se charge d'autant plus en dioxyde de carbone et mieux vaut ne pas trop ouvrir ses alvéoles !

En outre, d'autres substances potentiellement néfastes pour l'organisme peuvent également circuler dans l'air et Apple pourrait prochainement vous permettre de les détecter.

Un capteur de particules

Selon un brevet récemment découvert par le blog spécialisé AppleInsider, la firme de Cupertino s'intéresserait à un capteur de particules intégrable à un appareil électronique portable.

Le dispositif serait composé de trois lasers infra-rouges permettant de détecter, en les réfléchissant, les particules déplacées par le vent. Ces derniers seraient accompagnés de trois lentilles de réflexion et de photodiodes pour recevoir les signaux lumineux. L'ensemble permettrait d'identifier la concentration des particules dans l'air.

Les rayons infrarouges seraient projetés dans différentes directions pour obtenir une cartographie 3D de l'air ambiant et déterminer plus précisément la position exacte de certaines particules.

Oui mais... pourquoi

Pour la promotion de sa montre connectée , Apple joue sur deux tableaux. La société s'adresse indéniablement aux sportifs mais présente également sa montre comme un moniteur d'activités pour le suivi de la santé de chaque utilisateur.

Dans sa dernière version watchOS 7 permet de mesurer le taux d'oxygène dans le sang, d'effectuer un électrocardiogramme et de recevoir des alertes sur un rythme cardiaque irrégulier. La société communique d'ailleurs largement sur le rôle primordial qu'aurait joué sa montre sur la santé de plusieurs utilisateurs.

L'idée de mesurer la qualité de l'air n'est donc pas anodine. On image qu'un tel mécanisme, s'il voit le jour, permettra par exemple de repérer une fuite de gaz inodore ou de prévenir un taux de particules fines trop important.

Et qui sait, peut-être qu'Apple sera en mesure de détecter la nature d'un virus. Certains chercheurs planchent notamment sur l'identification de la COVID-19 dans l'air… À suivre.

Source : AppleInsider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un rapport de cybersécurité aurait détecté une fonction de censure sur des smartphones chinois
Google Photos : le dossier verrouillé s'invite cet automne sur tous les smartphones Android (v.6+)
iOS 15 a réduit votre autonomie ? Nos quelques conseils pour garder un peu de batterie
Forfait mobile : les 5 offres 4G/5G à saisir à l'occasion des French Days
Samsung annulerait le lancement de son S21 FE à cause de la pénurie de composants
Microsoft Surface Duo 2 : le smartphone de Microsoft recevra 3 ans de mises à jour Android
Des millions de smartphones pourraient être privés d'Internet le 30 septembre
Samsung Galaxy S22 : les coloris du futur smartphone de Samsung fuitent déjà
Seconde main : attention à la sécurité des données
Vous avez iOS 15 et votre stockage est plein ? C'est peut-être juste un bug... et ça touche tous les utilisateurs
Haut de page