Apple dévoile les dessous de Scribble, sa technologie de reconnaissance d'écriture dans iPadOS 14

29 septembre 2020 à 13h58
0

L'une des principales nouveautés d'iPadOS 14 est Scribble, le dispositif de reconnaissance d'écriture d'Apple. Déployé à travers le système, ce dernier repose sur un algorithme de machine learning.

L'usage de l'Apple Pencil, le stylet d'Apple, prend une toute autre dimension avec iPadOS 14, et notamment au sein de l'application Notes. La technologie Scribble est en mesure d'identifier de manière bluffante les caractères saisis par l'utilisateur et de les transcrire automatiquement. Par ailleurs, l'algorithme en question est aussi capable de reconnaître les formes géométriques esquissées à la main pour les parfaire à la volée.

Comment ça fonctionne ?

« Pour ce qui est de la compréhension des caractères manuscrits, nous faisons de l'association de données » explique Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle chez Apple à Popular Mechanics.

La société a distribué des stylets à plusieurs personnes à travers le monde et leur a demandé d'écrire de différentes manières : rapide, lente ou encore penchée. Apple précise qu'au delà d'une analyse comparative, il était nécessaire de comprendre chacun des mouvements en détail afin de mieux dissocier deux lettres.

Combiné avec le dictionnaire linguistique, Apple est alors en mesure de d'analyser puis de comprendre précisément la nature d'un mot voire de prédire un caractère.

Craig Federighi explique : « Ça doit se passer en temps réel, tout de suite, sur l'appareil que vous avez entre les mains. » Et heureusement, malgré la complexité de cet algorithme, il serait quand même dommage de devoir se connecter à Internet pour... saisir une note !

D'autres solutions proposées

Bien sûr, la reconnaissance d'écriture effectuée en mode déconnecté n'est pas nouvelle sur iPad. Plusieurs applications de prise de notes proposent déjà une telle fonctionnalité. C'est pas exemple le cas de GoodNotes ou Notability, pour ne citer que les plus populaires.

Mais derrière ces deux applications se cache la société nantaise MyScript, elle-même éditrice de Nebo. C'est elle qui commercialise son moteur de reconnaissance d'écriture particulièrement performant, peut-être même plus efficace que celui de Scribble. Apple a toutefois l'avantage d'avoir la mainmise sur son OS et de pouvoir décloisonner sa technologie de l'application Notes.

0
1
Partager l'article :

Actualités récentes

ClipDrop, l'application qui copie-colle les objets réels dans Photoshop est disponible !
Corsair annonce un casque spécialement créé pour les Xbox Series X et S
Vie privée : le mythe d’Internet
AMD travaillerait sur un GPU Navi orienté crypto-monnaie
Ergo Series : LG lance ses moniteurs Nano-IPS haut de gamme et ergonomiques
Tesla : Les usines de Shanghai et Berlin livreront des Model Y dès 2021
On a testé pour vous : le recrutement de profils tech sur talent.io
Facebook lance sa fonction
Un CyberScore pour les plateformes numériques : l'audacieuse proposition de loi
La trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter Essential à 50€ moins chère
scroll top