Web Hyperlocal : AOL s'apprête à licencier jusqu'à 550 employés

09 août 2013 à 11h33
0
La société AOL souhaite finalement faire un pas en arrière dans le domaine du Web local et s'apprête à licencier plusieurs employés rattachés au projet Patch.org.
006E000006434310-photo-aol-patch-logo-gb-sq.jpg

En mai 2010, AOL annonçait le lancement du site Internet Patch.org, une fondation à but non lucrative qui a pour objectif de donner davantage de visibilité aux communautés et actualités locales. Le spécialiste des médias en ligne avait initialement investi 50 millions de dollars en espérant créer un portail de référence pour les contenus de type hyper-locaux. Par la suite AOL avait procédé au rachat du site Outside.in.

La société semble vouloir revoir ses ambitions à la baisse et une source rapporte au blog Techcrunch - détenu par AOL - que la direction s'apprête à entamer une vague de licenciements. Plus précisément cette initiative concernerait entre 200 et 550 salariés, qu'il s'agisse de l'équipe éditoriale, ou des divisions rattachées à la promotion et à la gestion de Patch.org. Parallèlement le portail pourrait fermer jusqu'à 300 sites Internet non rentables avec un total passant de 900 à 600 pages d'actualités locales.

AOL compte en effet rendre ce projet profitable avant la fin de l'année afin de redresser sa division Brand Group, un objectif qui passe donc par une réduction de la masse salariale.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Maps sur mobiles se dote de publicités
Pourquoi BlackBerry songe à sortir de la bourse
Windows Phone App Studio Bêta : déjà 30 000 projets d'applications
Terminologie : ne dites plus FTTH, NFC ou femtocell mais...
YouTube : jouez au jeu Missile Command en regardant des vidéos
You FM : Rdio repousse les limites de la radio personnalisée
Surface  2 : NVIDIA confirme travailler avec Microsoft
Affaire Snowden : les messageries Lavabit et Silent Circle ferment leurs portes (màj)
Google met  à jour son application My Tracks
Persona, le mécanisme d'authentification de Mozilla, fonctionne avec Gmail
Haut de page