Licenciements : AOL "éviscère" la division d'AIM

01 juin 2018 à 15h36
0
0078000002785094-photo-aol-logo.jpg
AOL a débuté une nouvelle vague de licenciements mettant à mal l'avenir de son logiciel de messagerie instantanée AIM.

En fin de semaine dernière AOL a remercié une quarantaine d'employés de la division AOL Instant Messenger et à en croire le New York times, d'autres licenciements surviendraient dans les prochaines semaines. Au total, plus d'une centaine de postes seront libérés notamment au sein de Patch.com, le service hyperlocal du portail web.

Selon un ancien salarié du groupe, le département AIM aurait tout simplement été « éviscéré et n'est désormais constitué que de l'équipe de support ». La semaine dernière, AOL avait fermé le gestionnaire de réseaux sociaux Brizzly issu du rachat de Thing Labs. Cette décision a entrainé le départ de son fondateur Jason Shellen, devenu vice-président des produits de messagerie d'AOL. Cette restructuration devrait également être marquée par la démission d'Eric van Miltenburg, vice-président des divisions Business Operations et Consumer Applications chez AOL.

Cette nouvelle vague de licenciements permettrait au groupe d'économiser environ 20 millions de dollars chaque année.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Europe s’apprêterait à mener une enquête sur les opérateurs historiques
Téléchargement illégal : le responsable de TVShack sera extradé vers les US
Enquête Google : Apple assigné à comparaître devant la justice
Synology DS112j : mettez en place votre cloud personnel pour 130 euros
Avec son Patch Tuesday Microsoft corrige une faille critique
Dell XPS 13 : l'Ultrabook en fibre de carbone enfin en France
L'encyclopédie Britannica devient uniquement numérique
Firefox 11 et Thunderbird 11 disponibles au téléchargement
La Box by Numericable : la box
Google pourrait remplacer la tonalité de retour d'appel par de la pub (MàJ)
Haut de page