Amazon devient la société la plus importante devant Apple et Google

Par ,
le 02 juillet 2018
 0
Ces dernières années, Amazon a connu une ascension fulgurante de sa valeur boursière qui a propulsé l'entreprise au sommet du classement Brand Finance, un organisme d'évaluation de richesse d'entreprise jusqu'ici dominé par Apple et Google.

Pendant plus de 6 ans, Apple et Google ont toujours occupé respectivement la première et seconde place du classement Brand Finance 2018. Autant d'années où Amazon sera grimpé de la cinquième du classement en 2011 à la première cette année, talonné par les géants de Cupertino et de Mountain View.

Une valorisation de 150 milliards de dollars


Depuis ses débuts en tant que simple libraire en ligne, Amazon connaît une très forte croissance qui l'a poussé à devenir aujourd'hui la société la plus importante du monde en termes de capitalisation boursière et de revenu, selon l'analyse de l'organisme Brand Finance.

Ainsi, Amazon vaudrait aujourd'hui 150,8 milliards de dollars. Une telle valorisation ne sort pas de nulle part : l'entreprise doit son succès principalement à un enchaînement de bonnes décisions.

brand finance 2018 world

Aujourd'hui, Amazon n'est plus un simple magasin de revente en ligne, mais un titan dans le marché de la production de produits électroniques et de services en ligne.

En investissant dans le domaine du streaming et des enceintes connectées, le géant de Seattle a réussi à négocier avec succès les virages qu'avaient empruntés auparavant les géants du milieu des nouvelles technologies.

La tourmente des géants


Si ces dernières années Apple occupait régulièrement la première position avec une avance considérable sur les autres sociétés du classement, la firme à la pomme a connu en 2016 une chute de 27% de sa valeur, faisant tomber la marque à la troisième position du classement en 2017.

Malgré une bonne remontée à la deuxième position pour une valeur de 146,3 milliards de dollars, l'avenir financier de la marque à la pomme semble cependant rempli de pépins. À force de capitaliser sur ses smartphones, le chiffre d'affaires de la firme de Cupertino est devenue beaucoup trop dépendante de la vente d'iPhone qui doit faire face à une concurrence de plus en plus rude.

google flickr

Concernant Google, le géant a cette année chuté de la première à la troisième place malgré une croissance de 10% de sa valeur qui atteint 120,9 milliards de dollars. Selon Brand Finance, cette évolution lente s'explique par le fait que, tout comme Apple, ses efforts s'appuient trop sur certains secteurs particuliers et l'empêchent d'augmenter son potentiel en créant une dépendance trop forte à un seul type de marché.


Modifié le 29/06/2018 à 15h59
scroll top