Jeff Bezos is watching you : Amazon suivra les employés de ses entrepôts à la trace

Par ,
le 01 février 2018
 0
Si le géant Amazon continue de grossir, les critiques commencent à prendre le dessus sur son image de marque : les employés des gigantesques entrepôts du groupe répartis dans le monde entier se plaignent de plus en plus d'horaires difficiles et d'un travail lourd et pénible. La dernière innovation du géant de Seattle n'est pas là pour leur alléger la tâche.

Comme toujours il ne s'agit que d'un brevet et on sait qu'Amazon en dépose des dizaines par an dont la majorité ne voient jamais le jour. Mais celui-ci a toutes les chances de devenir réalité car il améliore un point crucial de la stratégie du leader du e-commerce.

Les employés des entrepôts traqués... jusqu'au placement des mains


Le brevet, repéré par le site GeekWire le 30 janvier 2018, a été en réalité obtenu le 28 septembre 2017 par la firme de Seattle mais n'a jusqu'à présent pas inquiété plus que de rigueur. C'est une application de ce brevet qui pourrait poser problème : le tracking des employés de la firme.

Le brevet concerne un bracelet dont il est possible de suivre la position en 2 dimensions. Jusque-là ce n'est pas différent d'un bracelet permettant de retracer, via un GPS, le chemin de son entraînement à la course. Mais Amazon a eu une idée : et s'il était possible de suivre la position de la main de l'employé ?

01f4000008793400-photo-659.jpg


Un plan en 2D mais à la verticale


L'idée peut paraître absurde car on a tendance à imaginer le plan à deux dimensions comme parallèle à la surface de la Terre. Or il est possible de le tourner de 90 degrés et donc de suivre le placement de la main en fonction de l'axe vertical. C'est ce qu'a inventé Amazon : le bracelet est capable de donner sa position sur un plan vertical... il est donc en mesure de donner sa position exacte par rapport à un échafaudage ou une étagère.

De fait, Amazon peut alors, grâce à la vibration du bracelet, indiquer à son employé qu'il est proche ou loin du produit qu'il doit récupérer sur les étagères... et augmenter sa cadence de travail tout en réduisant les risques d'erreur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top