Amazon veut empêcher ses clients de comparer les prix sur Internet

16 juin 2017 à 11h40
0
La volonté d'Amazon de débarquer dans le domaine des magasins physiques se concrétise toujours un peu plus. Le groupe a lancé une expérimentation pour ses employés à Seattle, qui ont pu essayer en avant-première Amazon Go, le magasin physique d'Amazon, qui a la particularité de ne pas avoir de caisses. Un nouveau brevet obtenu par le groupe fondé par Jeff Bezos confirme son intérêt pour le monde réel.

Le brevet est un peu particulier : il vise à interdire aux clients une pratique devenue désormais courante, en particulier depuis l'arrivée, justement, d'Amazon : la comparaison des prix sur Internet.

Amazon ne veut pas que vous cherchiez moins cher

L'une des choses qui ont fait le succès d'Amazon dans le monde est sans doute ses prix. Le groupe, grâce à son fonctionnement par entrepôts et via Internet, a pu casser certains prix. Les consommateurs ont donc pris l'habitude, lors d'un achat, de vérifier si le même produit n'est pas moins cher sur Internet, que ce soit sur Amazon ou sur d'autres sites.

Cette pratique, devenue courante, Amazon semble la craindre. Comme le précise The Verge, qui a repéré le brevet accordé par l'Office des Brevets des Etats-Unis le 30 mai 2017, celui-ci vise à empêcher les clients des magasins physiques d'Amazon d'aller vérifier sur Internet le prix chez des concurrents afin de les comparer et de trouver le prix le plus bas.

01F4000008462720-photo-jeff-bezos-amazon.jpg


Un blocage limité au Wi-Fi

Le brevet a été demandé en mai 2012 mais n'a été accordé que 5 ans plus tard. Comme toujours, il est impossible de savoir s'il sera réellement implémenté par Amazon. En tout cas, l'idée est la suivante : lorsqu'un client se connecte au Wi-Fi proposé par le magasin, Amazon peut bloquer l'accès à certains sites et vérifier ce que vous regardez, en particulier si vous êtes sur un site concurrent.

Ainsi faisant, Amazon peut agir en vous proposant, par exemple, un coupon de réduction ou autre chose de similaire... Tout ce qui peut lui permettre de faire en sorte que vous terminiez la vente et que vous n'alliez pas voir ailleurs.

En revanche, la technique d'Amazon a une faille assez logique : le groupe peut contrôler et bloquer les accès sur son propre réseau Wi-Fi, mais pas les communications faites sur les réseaux 3G et 4G qui permettent, de fait, de contourner le blocage et la surveillance.

Découvrez via Clubic Bons Plans les codes promo Amazon et les réductions en cours chez le marchand

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top