Amazon : pourquoi il veut lancer ses vêtements

01 juin 2018 à 15h36
0
Amazon avance ses pions avec l'annonce possible de sa propre marque de prêt à porter.

Amazon envisage de développer sa propre ligne de vêtements. C'est ce qu'a laissé entendre Jeff Yurcisin, responsable d'Amazon Fashion (une page dédiée à la mode) lors de la Women's Wear Daily, un événement pour les professionnels de la mode aux États-Unis. La portée va plus loin que d'avoir simplement sa griffe.

« Quand nous voyons que la demande de nos clients n'est pas comblée, parce que certaines marques, pour des raisons qui leur incombent, ne veulent pas vendre chez nous, alors que les clients veulent ces produits, Amazon pourrait alors créer sa propre marque pour proposer ce type de vêtements », a-t-il expliqué.

La méthode forte

En d'autres termes : une marque refuse de ventre tel produit sur Amazon ? Alors Amazon va en fabriquer un similaire lui-même, et le vendre... Une méthode forte qui devrait concerner au premier chef les marques de luxe qui ne veulent pas vendre sur la plateforme en ligne pour rester cohérentes avec leur positionnement.

08227948-photo-amazon-fashion.jpg

Pour Amazon, l'habillement a été identifié comme un vecteur de croissance puissant - au même titre que l'alimentaire, qui en est à ses balbutiements. En couvrant toutes les gammes de vêtements, l'e-marchand ne veut pas pouvoir être pris en défaut. Mais est-ce que ces copies suffiront à convaincre la clientèle de luxe ?


À lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Darty ne tombe pas dans les bras de la Fnac (màj)
Microsoft arrête l’illimité pour OneDrive
Un nouveau casque intra-auriculaire officiel pour la PlayStation 4
Web Summit - HelpFreely, quand shopping rime avec solidarité
Sennheiser Orpheus : le
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page