Amazon : pourquoi il veut lancer ses vêtements

Thomas Pontiroli
30 octobre 2015 à 15h52
0
Amazon avance ses pions avec l'annonce possible de sa propre marque de prêt à porter.

Amazon envisage de développer sa propre ligne de vêtements. C'est ce qu'a laissé entendre Jeff Yurcisin, responsable d'Amazon Fashion (une page dédiée à la mode) lors de la Women's Wear Daily, un événement pour les professionnels de la mode aux États-Unis. La portée va plus loin que d'avoir simplement sa griffe.

« Quand nous voyons que la demande de nos clients n'est pas comblée, parce que certaines marques, pour des raisons qui leur incombent, ne veulent pas vendre chez nous, alors que les clients veulent ces produits, Amazon pourrait alors créer sa propre marque pour proposer ce type de vêtements », a-t-il expliqué.

La méthode forte

En d'autres termes : une marque refuse de ventre tel produit sur Amazon ? Alors Amazon va en fabriquer un similaire lui-même, et le vendre... Une méthode forte qui devrait concerner au premier chef les marques de luxe qui ne veulent pas vendre sur la plateforme en ligne pour rester cohérentes avec leur positionnement.

08227948-photo-amazon-fashion.jpg

Pour Amazon, l'habillement a été identifié comme un vecteur de croissance puissant - au même titre que l'alimentaire, qui en est à ses balbutiements. En couvrant toutes les gammes de vêtements, l'e-marchand ne veut pas pouvoir être pris en défaut. Mais est-ce que ces copies suffiront à convaincre la clientèle de luxe ?


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top