Amazon pourrait lancer un concurrent gratuit de Netflix

25 novembre 2014 à 09h55
0
Le géant américain pourrait venir concurrencer directement le service de vidéo à la demande. Le déploiement de la nouvelle plateforme serait prévu pour le début de l'année 2015.

00FA000006433790-photo-logo-amazon.jpg
Amazon pourrait tenter le pari du gratuit dans le domaine de la vidéo à la demande. Les utilisateurs n'échapperont toutefois pas à la publicité, ce moyen servirait de financement entier ou partiel à la plateforme. Pour le groupe, l'idée serait de proposer un outil facile d'accès, venant concurrencer Netflix.

Selon le New York Post, le service pourrait être lancé l'année prochaine. Aucune autre précision n'a été donnée par le dirigeant du groupe américain. Toujours est-il qu'Amazon serait prêt à jouer la carte de la gratuité pour séduire les internautes. L'outil viendrait alors en sus de l'offre Prime, proposée au tarif de 99 dollars par an.

Toujours est-il que si Amazon agit de la sorte, il actionnera le levier du multi-support. Il sera en effet à même de proposer des contenus sur ses tablettes Kindle, le Fire TV ou sur son dongle Fire TV Stick.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top