Ebooks : Amazon, Hachette et 900 écrivains lancent une bataille d'emails

01 juin 2018 à 15h36
0
La guerre ouverte entre le commerçant Amazon et l'éditeur Hachette a pris une nouvelle tournure le week-end dernier aux Etats-Unis : dans un nouveau message à l'attention de ses clients, le cybermarchand encourage ces derniers à écrire directement au PDG d'Hachette Michael Pietsch, dont il dévoile au passage l'adresse email.

00FA000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Le torchon continue de brûler entre Amazon et Hachette aux USA : le géant du commerce en ligne cherche depuis plusieurs mois à faire plier l'éditeur sur la question des tarifs de ses livres électroniques, trop élevés à son goût. Mais Hachette tient bon malgré la pression et les multiples tentatives d'Amazon pour retourner les auteurs, puis ses clients contre l'éditeur.

Le week-end dernier, Amazon a une nouvelle fois communiqué publiquement sur la situation, à travers une nouvelle page nommée Readers United (Les lecteurs unis). Le commerçant revient une nouvelle fois sur sa volonté « d'obtenir des prix raisonnables pour les livres électroniques », arguant que tout le monde serait gagnant face à une baisse de prix : les clients paieraient moins et seraient encouragés à acheter plus, de fait, l'éditeurs et ses auteurs toucheraient plus d'argent au final. « Nous sommes convaincus que rendre les livres accessibles est bon pour la culture. Nous avons besoin de vous » déclare Amazon à l'intention des lecteurs de sa lettre. Et, en guise d'engagement de leur part, le commerçant invite ses partisans à écrire directement à Michael Pietsch, le PDG d'Hachette aux Etats-Unis. Pour ce faire, Amazon n'hésite pas à dévoiler l'adresse email professionnelle de ce dernier, et à suggérer aux internautes des points à aborder dans leur missive, notamment une « entente illégale » qu'orchestrerait Hachette.

Un point que dément formellement l'éditeur : « Hachette fixe les prix des livres électroniques seul, sans entente quelconque avec qui que ce soit » a notamment déclaré Michael Pietsch suite à la réception des premiers courriels. « Nous fixons nos prix bien en-dessous des prix des livres papier, pour prendre en compte les économies faites sur l'impression et la livraison. Plus de 80% des ebooks que nous publions sont proposés au prix de 9,99 dollars, ou moins. Les quelques ouvrages vendus à des tarifs plus élevés, 11,99 ou 12,99 dollars, sont proposés à moins de la moitié du prix de leurs versions imprimées. » Sans attaquer ouvertement Amazon, le patron d'Hachette a donc tenu à donner sa version des faits, point par point. Cela ne devrait cependant pas empêcher sa messagerie électronique de saturer durant les prochains jours.

900 auteurs contre Amazon

Pendant ce temps, la colère gronde de plus en plus du côté des auteurs. Début juillet, l'écrivain Douglas Preston, d'ailleurs édité par Hachette, publiait une lettre ouverte pour s'opposer à la démarche d'Amazon : à l'époque, 400 écrivains s'étaient rapidement ralliés à sa cause. Ils sont aujourd'hui plus de 900 à avoir signé le manifeste, publié, comme un écho évident à la page d'Amazon, sur le site Authors United (Auteurs unis). « Nous sommes fermement convaincus qu'aucun libraire ne devrait ni empêcher, ni gêner la vente de livres, ni même décourager les clients de commander ou de vouloir recevoir les livres qu'ils désirent » estiment les écrivains, qui invitent de leur côté leurs partisans à écrire leur mécontentement au PDG d'Amazon, Jeff Bezos.

L'issue du conflit semble difficile à percevoir, et il n'est pas dit que les invitations à envoyer des mails aux différents partis concernés changera quoi que ce soit à la donne, chacun semblant déterminé à camper sur ses positions.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft lance le Nokia 130 : un téléphone à 19 euros
Sécurité : le gestionnaire d'appareils Android s'étoffe d'une fonction d'appel du propriétaire
Gemalto s'offre SafeNet pour sécuriser les cartes à puce
Sosh : les appels vers les USA, les DOM et l'Europe gratuits via Libon
Acer Chromebook 13 : Tegra K1 à partir de 299 euros
Acer XB280HK  : un écran à la fois Ultra HD et G-Sync (màj : dispo)
Disney Research : un logiciel de montage vidéo automatique pour remplacer l'humain ?
Microsoft Research : un algorithme pour des hyperlapses parfaitement stables
Revue de Web : Johnny fait mal aux drones !
Sondage : comment écoutez-vous votre musique ?
Haut de page