Amazon a amélioré ses ventes de 27% au troisième trimestre

Thomas Pontiroli
26 octobre 2012 à 13h14
0
Les résultats du e-marchand américain ont été grevés, au troisième trimestre, par une augmentation conséquente des dépenses, ce qui engendré une perte nette de 274 millions de dollars. En cause également : le modèle économique des tablettes et liseuses de la marque, vendues à prix coûtant.

00C8000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Le cybermarchand américain a vu son chiffre d'affaires augmenter de 27% au terme de son troisième trimestre fiscal, soit 13 milliards de dollars, contre 10,9 milliards sur la période en 2011. Une belle performance toutefois ternie par la publication d'une perte nette de 274 millions de dollars, alors que le groupe était bénéficiaire à hauteur de 63 millions il y a un an. C'est la première perte de la société depuis 18 trimestres.

Amazon explique avoir dû passer 169 millions de dollars de charge de sa filiale LivingSocial, équivalent de Groupon. La société invoque également une augmentation des dépenses opérationnelles sur la période de l'ordre de 28% (13,8 milliards de dollars) concernant les coûts d'expédition, de traitement des commandes, de marketing et l'administration. Le directeur financier, Thomas Szkutak, a fait valoir le besoin qu'a l'entreprise de « développer ses capacités » en ouvrant de nouveaux centres d'expédition : 19 nouveaux centres de traitement verront le jour d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, les marges d'Amazon ont été réduites. Jeff Bezos, le p-dg, confirmait début octobre que sa société vendait ses tablettes et liseuses à prix coûtant, et ne gagnait donc pas d'argent dessus. Tout le modèle économique repose en fait sur la vente de contenu aux possesseurs de ces terminaux. « Notre approche marche, le Kindle Fire HD à 199 dollars est notre article le plus vendu dans le monde », s'est félicité le dirigeant, sans toutefois détailler aucun chiffres.

00B4000005392435-photo-kindle-fire-hd-8-9-pouces.jpg
Par zones géographiques, l'Amérique du Nord reste le principal terrain de jeu d'Amazon qui y a réalisé 60% de son chiffre d'affaires trimestriel, soit 7,8 milliards de dollars. Comparé à la même période en 2011, c'est une évolution notable de 32%. À l'international, la dynamique a été moins vive : le cybermarchand a augmenté ses ventes de 20%, représentant 5,9 milliards de dollars. Par ailleurs, la société dit avoir amélioré ses ventes média de 11% annuellement, pour atteindre 4,6 milliards de dollars. Alors que l'électroniques et autres produits ont crû de 36% à 8,56 milliards.

Le cybermarchand s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 20,25 et 22,75 milliards de dollars pour le quatrième trimestre 2012, légèrement sous les prévisions des analystes qui escomptent 22,8 milliards. Amazon est beaucoup moins précis sur les bénéfices puisqu'il dit s'attendre à un résultat compris entre une perte de 490 millions de dollars et un profit de 310 millions.

La société dit avoir du mal à dégager des prévisions en raison de multiples facteurs, liés principalement « à la fluctuation des taux de change, à la conjoncture économique, aux dépenses de consommation, aux événements mondiaux, au taux de croissance du e-commerce et divers facteurs »... Amazon en oublierait presque de citer la fin du monde, le 21 décembre 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
scroll top