Un concurrent pour Uber Eats et Deliveroo : Bolt se lance dans la livraison de repas à domicile en Europe

le 21 mars 2019
 0
Bolt 1

En position de quasi-monopole en France, Uber Eats et Deliveroo seront bientôt confrontés à un nouveau concurrent venu tout droit d'Europe de l'Est : Bolt. Les clients devraient donc avoir plus de choix sur ce service, même s'il reste encore pas mal de zones d'ombre à éclaircir autour de nouvel arrivant.

Bolt, anciennement Taxify, est une entreprise de VTC estonienne qui compte 25 millions d'utilisateurs dans 30 pays et plusieurs centaines de milliers de chauffeurs, d'après un de ses porte-paroles. C'est sur cette base que la société veut s'appuyer afin de développer son service de livraison de repas le plus rapidement possible. Ainsi, peu de livreurs devraient être recrutés dans le but de partir la conquête de ce marché croustillant.

Un lancement dans trois pays pour commencer


Dans un premier temps, Bolt lancera sa nouvelle activité en Estonie, en Finlande et en Afrique du Sud. Le top départ sera donné « dans les mois qui viennent », d'après les déclarations de la marque via un récent communiqué.

En effet, Uber Eats ne s'est pas encore déployé dans certains pays de l'Europe de l'Est et d'Afrique. Cela laisse donc une marge de manœuvre importante à Bolt qui pourrait s'accorder le monopole de ces marchés en l'absence de réel concurrent.

La France est également concernée


Le PDG de Bolt, Markus Villig, a donné quelques explications au sujet de la stratégie de son entreprise : « Tous les marchés sur lesquels nous profitons d'une position de leader (dans le domaine des VTC) sont des pays que nous devons prendre en considération étant donné que nous pouvons y utiliser nos infrastructures de paiement et nos chauffeurs déjà installés ». Il a également ajouté que le service de livraison de repas sera « généralisé dans tous les marchés où Bolt est présent, dont la France ».

Pour le moment, nous ne savons pas combien de restaurants seront partenaires et le tarif des livraisons n'a pas encore été communiqué non plus. Tout ce que l'on sait, c'est qu'une application mobile sera nécessaire pour commander.

Source : Bloomberg
Modifié le 21/03/2019 à 14h27
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
scroll top