Lyft dénonce le salaire minimum mis en place par la ville de New-York

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 février 2019 à 14h55
17
Lyft.jpg

Lyft et la municipalité de New-York se feront prochainement face devant les tribunaux. Principal concurrent d'Uber sur le marché des VTC aux Etats-Unis, Lyft dénonce la mesure de salaire minimum horaire appliquée depuis peu à New York.

Au travers d'une loi entrée en vigueur ce 1er février, le conseil municipal de New York impose en effet que les chauffeurs de VTC soient rémunérés à hauteur de 17,22 dollars de l'heure. Une mesure jugée déloyale par Lyft, qui a annoncé mercredi porter l'affaire devant la justice.

Lyft craint pour sa rentabilité face à un Uber surpuissant

Si l'application assure ne pas viser la loi en elle-même, elle dénonce les modalités précises de sa mise en oeuvre, qui porteraient préjudice à sa rentabilité et défavoriseraient son service face à celui de son principal concurrent, Uber. Notons que la mesure de salaire minimum voulue par la ville de New York est destinée à s'appliquer à l'ensemble des acteurs du secteur VTC. Lyft et Uber sont donc concernés, au même titre que Juno ou encore Via.

La racine du problème pour Lyft toucherait en réalité à sa position sur le marché. Tandis qu'Uber, en bon leader du secteur, n'a aucun mal à trouver des clients pour ses chauffeurs, Lyft pour sa part souffre d'une clientèle moins dense... et donc d'un rendement horaire fluctuant. Une situation que la municipalité de New York tendrait à ignorer, faisant ainsi le jeu d'Uber qui fonctionne pour sa part en flux tendu. Après quelques molles protestations, le numéro 1 du VTC semble d'ailleurs enclin à se plier à cette nouvelle mesure qui pourrait bien le débarrasser de son concurrent direct.

C'est en tout cas ce que pointe un porte-parole de Lyft dans un communiqué relayé par Wired. « Ce n'est un secret pour personne, Uber par le passé tenté de nous mettre en faillite. Ils ont échoué à plusieurs reprises, mais la TLC (Taxi and Limousine Commission, qui a avalisé ce projet de loi proposé par la ville de New-York, ndlr) ne devrait pas les aider dans leurs efforts pour y parvenir ».

Le maire de New-York indigné

Comme le rapportent Les Echos, le conseil municipal de New-York semble pour sa part assez peu sensible aux arguments déployés par Lyft, préférant mettre en avant l'enjeu sociétal de la mesure instaurée cette semaine.

Et pour cause : près de 77 000 chauffeurs de VTC new-yorkais touchent seulement 11,90 dollars de l'heure en moyenne, alors que le SMIC atteint sur place les 15 dollars. Dans ces conditions, la municipalité de New-York insiste. « Ces nouvelles règles protégeront les milliers de chauffeurs qui travaillent pour les quatre applications de VTC les plus actives », a déclaré un représentant département juridique de la ville de New York suite à l'annonce de Lyft. « Elles leur assurent un revenu minimum juste et légal, et nous les défendront avec vigueur devant les tribunaux ».

Sur Twitter, le maire de New-York, Bill de Blasio, a de son côté qualifié le procès intenté par Lyft d'« inadmissible ». « La grande majorité des conducteurs de ces sociétés gagnent moins que le salaire minimum. Nous ne pouvons pas tolérer cela à New York et nous nous battrons avec acharnement pour que les travailleurs reçoivent le salaire qu'ils méritent », a-t-il ajouté.


Modifié le 22/03/2019 à 11h44
17
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page