Lyft dénonce le salaire minimum mis en place par la ville de New-York

Nathan Le Gohlisse Contributeur
04 février 2019 à 14h55
0
Lyft.jpg

Lyft et la municipalité de New-York se feront prochainement face devant les tribunaux. Principal concurrent d'Uber sur le marché des VTC aux Etats-Unis, Lyft dénonce la mesure de salaire minimum horaire appliquée depuis peu à New York.

Au travers d'une loi entrée en vigueur ce 1er février, le conseil municipal de New York impose en effet que les chauffeurs de VTC soient rémunérés à hauteur de 17,22 dollars de l'heure. Une mesure jugée déloyale par Lyft, qui a annoncé mercredi porter l'affaire devant la justice.

Lyft craint pour sa rentabilité face à un Uber surpuissant


Si l'application assure ne pas viser la loi en elle-même, elle dénonce les modalités précises de sa mise en oeuvre, qui porteraient préjudice à sa rentabilité et défavoriseraient son service face à celui de son principal concurrent, Uber. Notons que la mesure de salaire minimum voulue par la ville de New York est destinée à s'appliquer à l'ensemble des acteurs du secteur VTC. Lyft et Uber sont donc concernés, au même titre que Juno ou encore Via.

La racine du problème pour Lyft toucherait en réalité à sa position sur le marché. Tandis qu'Uber, en bon leader du secteur, n'a aucun mal à trouver des clients pour ses chauffeurs, Lyft pour sa part souffre d'une clientèle moins dense... et donc d'un rendement horaire fluctuant. Une situation que la municipalité de New York tendrait à ignorer, faisant ainsi le jeu d'Uber qui fonctionne pour sa part en flux tendu. Après quelques molles protestations, le numéro 1 du VTC semble d'ailleurs enclin à se plier à cette nouvelle mesure qui pourrait bien le débarrasser de son concurrent direct.

C'est en tout cas ce que pointe un porte-parole de Lyft dans un communiqué relayé par Wired. « Ce n'est un secret pour personne, Uber par le passé tenté de nous mettre en faillite. Ils ont échoué à plusieurs reprises, mais la TLC (Taxi and Limousine Commission, qui a avalisé ce projet de loi proposé par la ville de New-York, ndlr) ne devrait pas les aider dans leurs efforts pour y parvenir ».

Le maire de New-York indigné


Comme le rapportent Les Echos, le conseil municipal de New-York semble pour sa part assez peu sensible aux arguments déployés par Lyft, préférant mettre en avant l'enjeu sociétal de la mesure instaurée cette semaine.

Et pour cause : près de 77 000 chauffeurs de VTC new-yorkais touchent seulement 11,90 dollars de l'heure en moyenne, alors que le SMIC atteint sur place les 15 dollars. Dans ces conditions, la municipalité de New-York insiste. « Ces nouvelles règles protégeront les milliers de chauffeurs qui travaillent pour les quatre applications de VTC les plus actives », a déclaré un représentant département juridique de la ville de New York suite à l'annonce de Lyft. « Elles leur assurent un revenu minimum juste et légal, et nous les défendront avec vigueur devant les tribunaux ».

Sur Twitter, le maire de New-York, Bill de Blasio, a de son côté qualifié le procès intenté par Lyft d'« inadmissible ». « La grande majorité des conducteurs de ces sociétés gagnent moins que le salaire minimum. Nous ne pouvons pas tolérer cela à New York et nous nous battrons avec acharnement pour que les travailleurs reçoivent le salaire qu'ils méritent », a-t-il ajouté.


Modifié le 22/03/2019 à 11h44
17 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top