Siemens dévoile sa restructuration et supprimera 15 000 postes

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe allemand va devoir réaliser des économies. Siemens vient de préciser les conséquences de son plan d'économies et s'apprête à supprimer 15 000 postes à travers le monde.

00FA000002031244-photo-siemens.jpg
Siemens annonce la mise en place d'un vaste plan destiné à restructurer l'activité du groupe. Alors qu'en avril dernier, la direction expliquait que 6 milliards d'euros d'économies devaient être faits avant la fin 2014, le volet social de la réforme restait encore à être découvert. La firme s'apprête ainsi à supprimer 15 000 emplois dans le monde dont un tiers sur son propre territoire, en Allemagne.

Même si aucun licenciement n'a encore été prononcé puisque des départs volontaires ou naturels sont attendus par la direction, une deuxième vague de réduction d'effectifs devrait survenir dans les prochains mois, estime Reuters. A ce jour, l'effectif total de Siemens s'élève à 370 000 collaborateurs à travers le monde dont 119 000 en Allemagne.

La direction précise qu'elle s'attend à une fin d'année difficile et considère pas que les perspectives d'avenir lui seront profitable. En attendant, sur son troisième trimestre, Siemens publie une baisse de son chiffre d'affaires de 2%. Le p-dg du groupe Joe Kaeser commentera également dès le 7 novembre prochain les résultats annuels de la société et dressera à cette occasion une feuille de route pour l'avenir de Siemens.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-commerce : Trustpilot va étendre ses avis aux États-Unis
Une panne SFR réduit virtuellement le nombre de chômeurs
E-commerce : Neteven aide les marchands sur les marketplaces
GoPro Hero3+ : caisson plus petit et performances améliorées pour les caméras miniatures
E-commerce : IntelliAd se lance sur les enchères en temps réel
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page